Urgent

Un crime abject à Nyabihu avec la machette : les Batwa tuent deux, et la vengeance suit

Redigé par IGIHE
Le 31 octobre 2020 à 12:55

Ce jeudi 28 octobre 2020 dans la petite soirée, vers dix huit heures, Benjamin Mugabonake, un agent de microfinance UMURENGE SACCO du Secteur Rurembo a été surpris chez lui par ces criminels armés de machettes. Ces derniers ont entrepris de le taillader avec leurs machettes. Mais il a pu crier au secours avant qu’il ne succombe aux coups de machettes de ses bourreaux.

Accourant au secours, le responsable de la cellule est arrivé sur les lieux pour être cueilli par ces criminels qui l’ont, lui aussi, frappé avec leurs machettes.
Il est rapporté que les auteurs de ces forfaits sont de la tribu des Batwa du village Kirimbogo qui tendent des guet-apens aux passants avec objectif de les spolier de biens de valeur qu’ils transportent.

Des sources sur terrain disent que trois personnes sont mortes, d’autres ont été blessées. Les blessés ont été transportés d’urgence à l’hôpital de Kabaya et au CHUK/Centre Hospitalo Universitaire de Kigali.

Les mêmes sources font état de vengeance par les parents des personnes lynchées par ces criminels, le pauvre agent de SACCO et le responsable du village de regroupement. Deux de ces criminels ont ainsi trépassés, rapporte Umuryango.rw.

Le mobile du crime n’est pas nécessairement ce brigandage. Il est rapporté que ces Batwa se sentent toujours pris pour des parias. Il est rapporté que ces Batwa et les autres habitants sont logés dans le même village CYOGO mais, dit-on, ils sont regroupés dans un espace à part, ce qui renforce leurs sentiments d’être pris pour des parias, des intouchables. Cela aurait-il concouru à la commission de ce crime ?
Les services de Police rwandaise d’investigations criminelles vont explorer toutes ces possibilités.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité