Urgent

Université de Nyagatare : Plus peur de grossesses non désirées que du SIDA.

Redigé par IGIHE
Le 24 janvier 2019 à 02:36

Dufitimana Janvière, étudiante à l’Université de Nyagatare, dit qu’elle et ses camarades craignent d’attraper des grossesses non désirées plus que le Sida. “Tu peux attraper le sida et vivre avec toute ta vie, en prenant des médicaments, alors qu’une grossesse non désirée est vite visible et peut te brouiller avec la famille”, dit-elle.

“Bien plus, avec une grossesse non désirée, ton CV devient hypothéqué”, poursuit-elle.

Elle a fait ces confidences à l’occasion de la journée du dépistage volontaire des maladies sexuellement transmissibles (MST), réalisé par l’Association “Rwanda Village Community Promoters, RVCP”, ce mercredi 23 janvier 2019.

Le Directeur adjoint de RVCP, Rusaro Claver, dit que lui et son équipels sont allés à l’Université du Rwanda pour faire un dépistage volontaire de ces MST afin d’aider les étudiants à réfléchir sur leur santé.

Les Autorités du District de Nyagatare demandent aux étudiantes de l’Université du Rwanda Campus Nyagatare de se retenir car le District connaît un problème de beaucoup de bébés abandonnés, 60 pour l’immédiat, fruits de grossesses non désirées.

L’argent que nous dépensons pour ces bébés nés des grossesses non désirées servirait à d’autres travaux de dévéloppement du pays, a dit Jane Mbabazi, fonctionnaire du district chargée de la promotion familiale.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité