Urgent

Une planification judicieuse de l’Urbain et du Rural : entretien avec le Conservateur du titre foncier national

Redigé par IGIHE
Le 27 janvier 2020 à 02:50

Le Conservateur du titre foncier près le RLMUA (Rwanda Land Management and Use Authority) a annoncé ce vendredi 24 janvier 2020 que le nouveau plan national de l’utilisation des terres arables, urbaines et autres espaces connaîtra des changements popur se conformer à la vision 2050.

Le projet de révision du plan d’utilisation des terres rwandaises de 2011 a commencé en novembre 2019. Les modifications apportées disent que les espaces urbains seront aggrandis et au moins deux des quatre provinces seront totalement consacrées aux activités agricoles.

Tout devra concourir à ce que le Rwanda qui s’est engagé avec sa vision 2050 à une prospérité économique sans faille, puisse voir son PIB par habitant monter jusqu’à 12.476 USD. Pour ce faire, il pense que l’utilisation judicieuse des espaces urbains et ruraux devra y jouer un rôle important.

Pour lors, le Conservateur national du Titre Foncier annonce que la conception et réalisation de ce plan est déjà terminée, que ce plan attend d’être validé.

Le Plan a reconduit l’idée que la Ville de Kigali restera principale et secondée par trois villes secondaires d’importance moyenne que sont Muhanga, Rwamagana et Nyamata. Suivront huit autres villes situées aux frontières avec le Rwanda qui connaitront un véritable boom : Nyagatare, Musanze, Rubavu, Karongi, Rusizi, Huye, Kirehe et Kayonza.

Le Plan cible aussi d’autres villes de petite importance qui continueront de se développer grâce aux activités agricoles. Le plan dénote que la superficie urbaine totale est montée de 12 à 16%.

Un plan bousculant les mentalités rurales

Le plan prévoit la création de beaucoup d’emplois non agricoles au point que les zones rurales agricoles seront dépeuplées pour n’utiliser que 30% de la population contrairement à aujourd’hui où la population agricole va à plus de 60%. "Les 30% de la population agricole seront groupés dans 4.000 sites Midugudu au lieu des 13.000 actuels.

Vers la fin de la propriété foncière familiale ?
Tout porte à croire que les paysages ruraux et urbains auront changé du tout au tout. Des immeubles adaptés à la nouvelle situation seront construites pour éviter dans habitations anarchiques. De grands espaces agricoles avec des spécialités diverses remplaceront les petites exploitations agricoles pour une agriculture commerciale.

Des routes de desserte, des chaussées, des voies de chemin de fer...tout est prévu. Pour ce qui est de l’étude des espaces agricoles, la planification des terres et de la production agricole veut que seuls 30% de la population s’occupent aux activités agricoles pour nourrir les 22 millions de citoyens rwandais que comptera le pays en 2050.

Les provinces désignées agricoles sont celles de l’Est et du Sud. Et toute la superficie agricole totale actuelle est de 48% contre quelques 30% de forêts.
Le nouveau plan est exécuté par deux sociétés d’ingéniérie civile,l’Israëlienne Tzamir Architects and Planners Ltd et la locale Horwath Htl Intercosult Ltd. Il est rapporté qu’il sera bientôt publié.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité