Urgent

Une cérémonie internationale de lutte contre la corruption à Kigali : des Prix décernés

Redigé par IGIHE
Le 10 décembre 2019 à 10:47

Ce 9 décembre 2019, au Kigali Connvention Center, une organisation internationale dénommée ‘Sheikh Tamim Bin Hamad Al Thani International Anti-Corruption Excellence Award’ a décerné les prix d’excellence à l’ancien président zambien Kenneth Kaunda (1964-1991), au neveu du héros de l’indépendance congolaise Patrice Lumumba, Jean Jacques Lumumba, pour leurs efforts de lutte contre la corruption dans leurs pays respectifs.

La cérémonie à laquelle participaient plus de 600 jeunes gens venus de différents districts du pays, a été rehaussée de la présence de l’Emir du Qatar Sheikh Tamim bin Hamad al Thani, du Président de la FIFA, Giovanni Infanthino, de Moussa Fakhir Muhamat, Président de la Commission de l’Union Africaine, du couple présidentiel rwandais, M. et Mme Paul et Jennette Kagame, du couple présidentiel namibien M et Mme Hage Gottfried et Monica Geingob.

Ce prix est décerné pour la quatrième fois aux personnalités qui auront donné le meilleur d’eux mêmes dans leur lutte contre la corruption et pour la transparence de la gestion de la chose publique. Ces prix récompensent le mérite des personnalités ayant joué un rôle dans la création d’emplois, dans la promotion de la jeunesse et de l’Education. Cette organisation décerne aussi un prix extratemporaire dénommé “Lifetime/Outstanding achievement". En ce Lundi 9 décembre, ce prix a été décerné à Kenneth Kaunda.

Le Prix Academic Research and Education est allé à la Dr Maria Krambia-Kapardis pour sa recherche sur les stratégies de lutte contre la corruption et au Dr juriste Alban Koci de l’Université de tirana en Albani.

Le Prix Youth Creativity and and Engagement a été attribué à Jean Jacques Patrice Lumumba et à JMI/Jeunesses Musicales Internationales. Pour ce qui est du Prix Anticorruption and Innovation, deux personnalités l’ont remporté. Il s’agit de l’Association SEMA et de la journaliste du Kyrgystan Elnura Alkanova.

Des marteaux symboliques pour mener la guerre à la corruption

La cérémonie de cette journée était très suggestive. Il a été distribué des marteaux aux chefs d’Etat présents qui se sont attaqués et détruit des murs faits de cartons sur lesquels étaient dessinées les lettres CORRUPTION.

"Nous apprécions l’initiative de l’Emir du Qatar qui a mis sur pied ce prix en collaboration avec le Département des Nations Unies de Lutte contre la Drogue et le Crime. Une mauvaise gouvernance sociale est inexplicable. Nous avons commencé une longue lutte contre la corruption. Cette cérémonie renforce nos efforts", a dit le Président Paul Kagame dans son mot de circonstance.

Pour Giovanni Infantino, "la corruption est la responsabilité de tout un chacun. Nous entreprenons cette lutte contre la corruption pour la vaincre en travaillant en toute transparence".

Il est rapporté que l’Organisation de cette cérémonie au Rwanda est une reconnaissance des efforts que ce pays fournit dans sa lutte contre la Corruption. Ne vient-il pas à la quatrième place après Les Iles Seychelles, le Botswana et les Iles du Cap Vert comment pays luttant sérieusement contre la corruption ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité