00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Un vote mondial pour changer le nom des étoiles

Redigé par Igihe
Le 23 décembre 2015 à 07:07

Depuis longtemps, les noms donnés aux étoiles découvertes dans notre galaxie ne réussissent pas vraiment à éveiller l’intérêt du grand public pour l’espace. Pour y remédier, l’Union astronomique internationale, le seul organisme chargé de nommer les corps célestes, a décidé de demander de l’aide au grand public. L’objectif est de rendre les noms des étoiles plus attractifs et surtout plus poétiques.
A 315 années-lumière de la Terre, dans la constellation du dragon, il y a une étoile. Elle est 10 000 fois plus (...)

Depuis longtemps, les noms donnés aux étoiles découvertes dans notre galaxie ne réussissent pas vraiment à éveiller l’intérêt du grand public pour l’espace. Pour y remédier, l’Union astronomique internationale, le seul organisme chargé de nommer les corps célestes, a décidé de demander de l’aide au grand public. L’objectif est de rendre les noms des étoiles plus attractifs et surtout plus poétiques.

A 315 années-lumière de la Terre, dans la constellation du dragon, il y a une étoile. Elle est 10 000 fois plus grosse que le soleil et s’appelle 42 Draconis. Du moins, elle s’appelait. A la suite d’un concours lancé par l’Union astronomique internationale, 42 Draconis a été renommée Fafnir, du nom d’un dieu nordique qui s’est transformé en dragon.

Au total, ce sont 14 étoiles et 31 planètes qui ont ainsi changé de nom, après le vote de presque 600 000 personnes issues de 182 pays. Au revoir Mu Arae D, bonjour Rocinante. C’est une planète qui partage désormais son nom avec le cheval de Don Quichotte et qui orbite autour d’une étoile rebaptisée Cervantes.

Réconciliation avec la science

Cette initiative de l’Union astronomique internationale avait pour principal but de réconcilier le grand public avec l’astrophysique. Les noms à rallonge remplis de chiffres comme PSR1257 + 12 ne parlent qu’aux scientifiques et n’éveillent pas l’imagination comme peuvent le faire les mondes créés par la science-fiction.

Cependant, Tatouine, Dune ou Solaris n’existent toujours pas dans l’univers. Ils restent réservés aux romans et aux films. Les nouveaux noms reprennent plutôt ceux de divinités ou d’illustres scientifiques venant de tous les continents.

avec RFI


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité