Urgent

Un séminaire-Atelier sur les droits de l’homme à l’Académie militaire de Nyakinama

Redigé par Olivier Mukwaya
Le 28 mai 2019 à 11:58

Musanze-Nyakinama, ce lundi 27 mai 19, la CNDH (Commission Nationale Rwandaise des Droits de l’Homme) organise un séminaire-atelier de cinq jours sur le monitoring de l’état des droits de l’homme et6 sur la procédure et la méthodologie mener des enquêtes et réalisation de reportages sur les Droits humains à l’académie militaire de Nyakinama, dans le district de Musanze. Ce séminaire est organisé àl’intention de 27 commissaires et autres agents de la CNDH.

Ce séminaire focalisera ses débats sur l’état actuel et l’amélioration de mécanismes de protection et de techniques d’enquête sur les violations des droits de l’homme de la Commission, confient les organisateurs de ce séminaire.

Chris Mburu, délégué du Haut Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme (HCDH) au Rwanda, a déclaré que le cours revêt une importance particulière surtout que la CNDH bénéficiera de l’expertise des facilitateurs du HCDH pour tenter d’évaluer la situation des droits de l’homme dans le pays.

« L’idée est de faire en sorte que la commission soit pleinement habilitée, pleinement renforcée et suffisamment dotée des moyens lui permettant d’évaluer la situation des droits de l’homme dans le pays et de donner des orientations au gouvernement dans les domaines qui doivent être améliorés. La CNDH relevera également des violations des droits humains commises pour que le gouvernement sache et prenne des mesures correctionnelles », a indiqué à la Presse, Chris Mburu.

La présidente de la Commission nationale des droits de l’homme, Madeleine Nirere, a déclaré que la commission s’emploie à renforcer ses capacités et à faire en sorte que ses travaux reflètent les aspirations du pays et s’enracinent dans les normes et standards internationaux en matière de droits de l’homme.

« Un cours de recyclage nous rappelle que nous ne pouvons en effet pas ralentir la dynamique créée au sein de la commission », a-t-elle déclaré.

Nirere a ensuite exhorté les commissaires et le personnel de la commission nationale des droits de l’homme à concentrer ses efforts sur les nouveaux défis mondiaux en matière de droits de l’homme susceptibles de nuire à la réussite de la commission.

« Compte tenu de l’énorme tâche qui nous incombe, nous devons être en mesure de nous acquitter de notre mandat avec enthousiasme et professionnalisme en décuplant nos énergies », a-t-elle déclaré.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité