Urgent

"Un quart de siècle", un nouveau film qui raconte la reprise et la croissance du Rwanda.

Redigé par IGIHE
Le 8 avril 2019 à 12:26

Nous célébrons aujourd’hui 25 ans depuis la fin du génocide des tutsi de 1994 et 20 ans depuis le premier film réalisé par le cinéaste Eric Kabera sur le Génocide - "Cent jours".

Produit en collaboration avec Nick Hughes, un cinéaste britannique, 100 Days a rapidement marqué l’histoire en tant que premier long métrage sur le génocide et le premier film tourné dans le pays après 1994.

En quelque sorte, le dernier film de Kabera, Rwanda : un quart de siècle , est un récapitulatif du voyage du pays en voie de redressement et de croissance, 25 ans après, et du parcours du cinéaste lui-même, qui consiste à raconter l’histoire à travers le film.

Comme le titre, Rwanda : un quart de siècle, le documentaire de 25 minutes est une réflexion sur le thème de la commémoration, alors que le pays s’engage officiellement pour le 25ème anniversaire du génocide.

C’est un hommage aux efforts et aux formes de mémoire utilisés pour garder la mémoire du génocide. Par le discours de la paix du Président Paul Kagame, des témoignages personnels et des réflexions d’artistes, de personnalités et d’activistes de renom, le film présente un portrait vivant de la douleur inimaginable qui a coûté la vie à plus d’un million de personnes.

La sortie du film est prévue pour dimanche 7 avril 2019, pour coïncider avec le lancement des activités de commémoration nationales. Une projection spéciale aura lieu au Kwetu Film Institute de Kigali le mardi 9 avril.

Ce mini documentaire est en partie une revue des travaux précédents de Kabera, notamment 100 Days , Keepers Of Memory , A travers mes yeux et Iseta . Il est en outre mêlé à certaines des représentations théâtrales des plus grands groupes de théâtre du pays, notamment la Mashirika Performing Arts and Media Company et l’Ishyo Arts.
Il comprend des représentations d’acteurs et de poètes célèbres tels que Malaika Uwamahoro, Amata Giramata et d’autres.

« La présentation est un portrait de l’art, de la mémoire et de l’engagement, tirée des dirigeants rwandais à travers la voix du Président Paul Kagame. Nous entendons la sagesse sur sa façon de vivre et d’aimer de nouveau, alors que nous nous souvenons de la coexistence pacifique créée par son leadership inspiré, en dépit des défis insurmontables qui semblaient exister », a expliqué Eric Kabera, ajoutant :

« Certains des visages et des voix évoqués dans le film sont de jeunes hommes et femmes nés après le génocide de 1994 contre les Tutsi. Leur réflexion, leur mémoire et leur engagement pour un avenir meilleur confère au film Rwanda : un quart de siècle une toute nouvelle dimension. À la fin du montage du film, l’équipe de production a été profondément émue par son impact général et son message. Nous espérons que cette pièce de 25 minutes, notre humble contribution à Kwibuka 25, trouvera un consensus pour garder la mémoire en vie. "

Kabera a révélé que depuis “ 100 Jours ” il y a 20 ans, "les voix des défunts parlent et m’inspirent pour continuer à produire des films" :
« De la production des “100 Jours” , qui marque aujourd’hui son 20ème anniversaire, à Keepers Of Memory , A travers mes yeux et Iseta , ce sont les mêmes voix qui sont transposées dans ce nouveau documentaire de manière subtile et poétique et communiquées par de grands artistes.

"Le film donne vie à leurs voix, en se fondant dans des images saisies pendant plus de 20 ans dans la plupart de nos films. "

Le 4 avril, les étudiants se sont réunis dans le studio interne du Kwetu Film Institute pour une séance de réflexion et de discussion sur les 25 ans de commémoration du génocide. Une partie de cette discussion est présentée dans le film.

« Je reconnais l’aide de nos étudiants à l’institut présents dans le film. Je tiens également à remercier notre rédacteur en chef, Jean Baptiste Habineza, pour son travail remarquable et son dévouement. Il a réussi à concrétiser cette vision en si peu de temps », a ajouté Kabera.

Source : New Times


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité