Urgent

Un déficit en eau potable inacceptable dans le District Ruhango

Redigé par IGIHE
Le 18 septembre 2019 à 09:51

District Ruhango (Province du Sud) : Les habitants de village Mwendo de Secteur Mbuye se plaignent de consommer l’eau de source polluée par les prospecteurs miniers de la région.

Les habitants de ce secteur s’approvisionnent en eau de ruisseau Akabebya pour se désaltérer et pour les besoins culinaires. Le problème c’est que ce ruisseau est polluée en temps de pluie par l’érosion des petites pentes collinaires au point que même le bétail avec qui ils en partagent ont horreur de s’y abreuver.

Il se trouve encore que ce ruisseau est situé dans un espace où on creuse en quantité quotidienne le sable pour construction. Le bilan environnemental s’en trouve ainsi deséquilibré au point que l’eau devient méconnaissable.

"Rares sont les gens qui boullissent cette eau avant de la consommer", confie au Umuseke,Chantal Nyirahavugimana, une femme qui a grandi dans ce patelin dans les années 80 au moment où l’eau de ce ruisseau était on ne peut plus limpide car son cours était entouré de brousse et de petite forêts non encore détruites par les champs de culture ou l’exploitation du sable.

"Les riverains de cette petite rivière qui consomment son eau souffrent de diarrhée. Il y en a parmi eux qui font une heure de temps pour venir s’y approvisionner. Nous souhaitons que les pouvoirs publics nous construisent des fontaines publiques pour nous épargner ce calvaire", a confié un autre habitant du coin, Nkundwanayo Védaste, qui se plaint du fait que les fontaines publiques contruite par la direction du District se trouvent à une longue distancedevant être parcourue par les habitants de Mwendo.

Pour M. Jean Marie Rusiribana,Vice Maire Affaires Economiques de District Ruhango, il est question de construire un pipeline de réseau d’eau potable Shyogwe-Mayaga. "Ce pipeline est déjà opérationnel. Nous sommes entrain de construire un autre réseau Bwermana-Mbuye vers le District de muhanga. Nous prions les habitants de se faire violence et de couvrir une longue distance pour s’approvisionner en eau potable", a dit ce Vice-maire qui ne rassure pas du tout ses habitants qui l’ont élu et ne comprend pas leurs préoccupations essentiels.

Cette autorité de district oublie que le Gouvernement rwandais s’est juré de mettre à la disposition de ses citoyens de l’eau potable à une distance ne dépassant pas 500 mètres d’ici 2024.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité