Urgent

Un colloque sur le développement des compétences économiques et professionnelles s’ouvre à Rubavu

Redigé par Olivier Mukwaya
Le 24 mai 2019 à 12:51

Rubavu, 22 Mai 2019 : L’Institut des Comptables Publics Agréés du Rwanda (ICPAR) a organisé son premier symposium sur le développement des compétences économiques et professionnelles,L’objectif de ce symposium est d’apprendre, d’échanger des idées et de meilleures pratiques, de délibérer sur des questions économiques et de définir la meilleure voie à suivre.

S’exprimant à l’ouverture du symposium, M. PatrickUwizeye, président du conseil d’administration de l’ICPAR, a déclaré : "Notre gouvernement s’est attaché sans relâche à favoriser le développement des compétences en tant que catalyseur de la création d’une économie fondée sur la connaissance, comme le prévoyait Vision 2050".

"L’idée de créer ce symposium est née de la nécessité de disposer d’une plate-forme pour discuter et délibérer sur des questions cruciales qui touchent nos professions, nos vies professionnelles, la société ainsi que notre pays et la région en général", a déclaré Patrick Uwizeye, président de l’ICPAR. .

En ajoutant : "Ce symposium sera l’occasion d’examiner les perspectives économiques du Rwanda et de la région afin de savoir où nous en sommes en tant que pays et le rôle que nous pouvons jouer ensemble pour assurer une croissance et un développement durables",

Leonard Rugwabiza, conseiller économique au ministère des Finances et de la Planification économique, a déclaré que le symposium était important dans la mesure où il contribuait de manière décisive aux progrès du pays.

« C’est très important pour chaque comptable… même un Rwandais moyen doit avoir un certain niveau de compréhension de l’économie, vous devez avoir des compétences économiques ; tout ce dont vous parlez dans votre vie concerne réellement l’économie et contribue au développement et à la croissance économiques », a-t-il déclaré.

Pour sa part, M. Leonard Rugwabiza, conseiller économique auprès du ministre des Finances et de la Planification économique, a fait remarquer que le symposium reflétait l’ambition générale du gouvernement rwandais de tirer parti des compétences et de la compétitivité pour créer une économie fondée sur le savoir.

« En tant que pays, nous ne pouvons réaliser cette ambition que si nous commençons à faire les choses un peu différemment. J’entends par là développer les bonnes compétences adaptées à nos besoins de développement. Bien que des politiques économiques bien pensées joueront un rôle critique dans la réalisation des ambitions de développement durable du pays, ce sont les compétences adéquates qui permettront d’obtenir le développement que nous recherchons tous », a déclaré Rugwabiza.

Il a noté que le pays avait pour ambition d’utiliser le développement des compétences de manière à créer une économie fondée sur la connaissance qui réponde aux besoins quotidiens de la communauté.

« NST1 et Vision 2050 élaborent une feuille de route claire qui guidera notre pays vers le statut de pays à revenu moyen élevé d’ici 2035 et une économie à revenu élevé d’ici 2050.

Cette ambition ne pourra être réalisée que si nous développons les bonnes compétences », a déclaré Rugwabiza

Le symposium, qui durera trois jours, sera axé sur la création d’une économie fondée sur la connaissance et la compétitivité dans l’application de la connaissance.

Il réunira plus de 150 délégués comprenant des économistes, des comptables, des académiciens, des professionnels d’autres disciplines, des membres du conseil d’administration, des directeurs généraux, des directeurs financiers, Analystes financiers, conseillers en investissement et auditeurs de différentes institutions publiques et privées.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité