IGIHE

De Strasbourg à Panzi : Une nébuleuse de mafia et de blanchiment d’argent.

0 20-01-2023 - saa 13:41, Tite Gatabazi

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé. Les donneurs de leçon pris à leur propre piège.

Un scandale digne d’une série télévisée au cœur de l’Europe, dans sa plus prestigieuse institution : le parlement européen.

Les têtes tombent dans ce Parlement pour des faits graves de corruption, blanchiments d’argent et association des malfaiteurs.

A peine croyable non !

Ceux-là qui prennent des sanctions contre des pays pour moins que ça.

Ce problème a des ramifications depuis les pays du Golfe en passant par le Maroc jusqu’en RDC. Une véritable nébuleuse de la mafia.

A la base se trouve la création de l’ONG dite Fight Impunity, créée par Antonio Panzeri en Septembre 2019 à des fins obscures mais qui a mis en place un écran de fumée en présentant des objectifs nobles.

Fight Impunity, comme son nom l’indique, devrait combattre l’impunité et les abus des droits humains.

Hélas c’était juste un prétexte fallacieux.

C’est plutôt une organisation criminelle à la tête de laquelle on retrouve, comme Président du Conseil d’Administration le célèbre Médecin Congolais et Prix Nobel de la paix 2018, le très controversé Dr Denis Mukwege, un homme aux actes et paroles réprouvés.

Un prix Nobel souillé par ce lauréat frappé d’indignité.

Apparaissent aussi ses amis d’infortune, Francesco Giorgi le compagnon de Eva Kaili, la toute puissante Vice-Présidente du parlement, jusqu’il y a peu.

Dans le même sillage on cite Marie Arena, députée et présidente de la très influente commission des droits de l’homme du parlement.

Maria Arena s’est distinguée en prenant sur elle les thèses produites par le gouvernement de la RDC. Avec pour allie de circonstance, son compère de propagande Dr Mukwege.

Les divergences entre Tshisekedi et Mukwege cèdent la place lorsqu’il s’agit de charger le Rwanda.

En juillet 2020, l’office centrale belge pour la répression de la corruption a entamé une enquête suite au signalement des faits de corruption au sein du parlement européen.

Au cours de l’enquête, les perquisitions au domicile et bureaux ont permis la découverte du pot au rose.

Des millions d’euros en liquide et en petites coupures.

Au domicile de Panzeri, le Président de l’ONG Fight Impunity, les enquêteurs sont tombés sur la coquette somme de 600.000 euros.

Le propre père de Kaili était également en possession de 750.000 euros remis par sa fille.

Et la perquisition au domicile de Kaili a permis d’y trouver la coquette somme de 150.000 euros.

Au total, la police Belge a mis la main sur la bagatelle de 1,5 million d’Euros.

Que du lourd chez ces délinquants à col blanc.

Dans cette nébuleuse, Marie Arena a cette particularité d’épouser la rhétorique qui veut que le Rwanda soit l’unique responsable des maux qui rongent la RDC depuis les indépendances.

Pour en assurer une large diffusion, Marie Arena s’est adjointe les services d’une assistante dédiée exclusivement à la RDC.

Ce qui n’est pas dans les pratiques du parlement européen.

Il n’est pas courant qu’au parlement européen on ait un assistant dédié exclusivement à une question spécifique.

Mais pour les besoins des généreux donateurs comme Felix Tshisekedi et son gouvernement, Marie Arena a violé les règles de fonctionnement du parlement.

Ce fait atteste de l’activisme de la RDC vis -à- vis du Rwanda depuis une année sur la scène internationale.

Moyennant des grosses sommes, on paye des cabinets de lobby chargés de diffuser la version officielle qui fait du Rwanda le responsable des tous les maux qui rongent la RDC depuis des décennies.

Ce sont ces cabinets qui se chargent de corrompre les décideurs pour orienter des décisions.

Les allégations de la RDC contre Rwanda sont devenues comiques au point que son représentant à New York est allé jusqu’à dire devant le conseil de sécurité des nations unies que le Rwanda vole des chimpanzés en RDC.

A la COP 27 en Egypte, la ministre Congolaise de l’Environnement, Madame Eva Bazaiba accusait le Rwanda de dégrader l’environnement en RDC.

En chœur, tout le monde chante que le Rwanda vole les minerais en RDC, Le Rwanda agresse la RDC.

Une chose est devenue certaine, en RDC, l’ombre du Rwanda plane partout et en tout.
Au point que lors des inondations récentes à Kinshasa, certains auraient pointé la responsabilité du Rwanda dans le défaut d’assainissement de la capitale.

Au dernier sommet de la Francophonie, Sama Lukonde, Premier Ministre de la RDC a refusé, de manière ostentatoire d’apparaître sur la photo officielle avec les dirigeants de la Francophonie, dont le Président Kagame, en guise de protestation contre la prétendue agression du Rwanda.

Alors que des photos de lui ont circulé sur les réseaux sociaux le montrant en train de boire les propos du même Président Kagame, tel un élève assidu face à son maître.

Cette fixation sur le Rwanda a poussé la RDC à recourir aux cabinets de lobby et corrompre ainsi des députés européens afin d’obtenir la condamnation du Rwanda.

Certains paient leurs turpitudes aujourd’hui.

Suite au scandale de corruption, blanchiment d’argent et association des malfaiteurs au sein du parlement européen.

Ces magouilles et mafia viennent de conduire à des démissions au sein du parlement européen et des mises en examen devant la justice Belge.

On a poussé la malhonnêteté au point de baptiser le scandale de corruption au sein du parlement européen “Qatargate” pour distraire l’opinion et jeter l’opprobre sur les autres.

Le Maroc est cité. Pourquoi pas Marocgate.

La RDC y est impliquée. Tant qu’on y est ce pourrait être la RD Congogate.

On a atteint le comble de l’hypocrisie en citant nommément le seul Qatar.

Depuis des décennies, le parlement européen s’est arrogée le droit de dicter la conduite des autres pays et le cas échéant de prendre des sanctions à l’endroit des contrevenants.

Copiant ainsi les Etats Unis d’Amérique.

Et pourtant, le poids des lobbies paralyse l’action du parlement européen quand il n’oriente pas ses résolutions dans le sens des intérêts privés c’est-à-dire les multinationales et les grandes compagnies.

En tous état de cause, le parlement européen a perdu sa crédibilité aux yeux de l’opinion publique, de manière indélébile.

Marie Arena qui s’est abreuvée à la soupe de Tshisekedi est en train de cracher et de craquer.

Le parlement européen devrait s’occuper des problèmes cruciaux en son sein et au-delà en Europe.

Et Saint Luc d’éclaircir encore mieux dans son évangile chapitre 6, verset 41.

“Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi !”.

Les propos de Saint Luc sont d’application en Europe, particulièrement dans sa prestigieuse institution, le Parlement.

Advert
Advert

Related news

Advert

VOTRE OPINION

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

No comment yet. !  

Advert