Urgent

Six policiers de haut rang en procès pour lapidation de la voiture du Président Museveni

Redigé par Igihe
Le 7 février 2019 à 04:00

Des officiers de police de haut rang ont comparu devant la justice ce mercredi pour avoir manqué à leurs obligations. Ceci aurait conduit à la lapidation du véhicule du président ougandais, Yoweri Museveni en Aout dernier.

Les accusés ont comparu devant le tribunal disciplinaire de la police présidé par Dennis Odongpin à la mairie d’Arua, à environ 470 km au nord-ouest de la capitale Kampala.

L’accusation a déclaré à la cour que les policiers n’avaient pas déployé les moyens suffisants pour intercepter le danger.

Au cours ces fracas qui ont marqué le début d’une campagne électorale à Arua, une personne a été tuée et plusieurs autres brutalement battues et arrêtées, dont six députés de l’opposition.

Après l’incident, les six officiers ont été suspendus.

Il s’agit du commandant de la police régionale du Nil occidental, Jonathan Musinguzi, du commandant de la police du district d’Arua, Abbas Ssenyonjo, d’un officier de la Direction régionale des enquêtes criminelles et du renseignement du Nil occidental (CIID), de Herbert Wanyoto, de l’officier de la circulation régionale, Francis Onen, et de l’agent régional du CIID, Edward Mugweri.

« Nous avons été leurré par les officiers supérieurs du quartier général de la police qui étaient aux commandes de la sécurité », a déclaré M. Musinguzi avant de plaider non coupable.

Les 5 autres officiers ont également plaidé non coupable des accusations.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité