Urgent

Si un astéroïde menace la Terre, "priez" ! C’est ce que recommande la Nasa...

Redigé par atlantico
Le 23 mars 2013 à 01:32

"D’après les informations dont nous disposons, nous ne savons pas si un astéroïde menace la population des Etats-Unis. Mais si cela doit arriver dans les trois prochaines semaines, priez !" C’est en ces termes - pas franchement rassurants - que le chef de la Nasa, Charles Bolden, a mis en garde le Congrès américain contre le risque potentiel d’une collision entre un astéroïde et la Terre. Une déclaration pour le moins surprenante qui montre à quel point nous ne sommes qu’un tout petit grain de (...)

"D’après les informations dont nous disposons, nous ne savons pas si un astéroïde menace la population des Etats-Unis. Mais si cela doit arriver dans les trois prochaines semaines, priez !" C’est en ces termes - pas franchement rassurants - que le chef de la Nasa, Charles Bolden, a mis en garde le Congrès américain contre le risque potentiel d’une collision entre un astéroïde et la Terre. Une déclaration pour le moins surprenante qui montre à quel point nous ne sommes qu’un tout petit grain de poussière dans l’univers...

Selon la Nasa, le risque qu’un astéroïde rentre en collision avec la Terre sous peu n’est pas exclu. Crédit D.R.

Chose rassurante : la Terre n’est pas dans l’immédiat menacée par un gigantesque astéroïde. La technologie permet en effet de repérer de longues années à l’avance les corps célestes de très grande taille. En revanche, difficile de prévoir la trajectoire des petites météorites qui sont en orbite autour de la Terre. Les astéroïdes qui ont un diamètre aux alentours de 50 mètres seraient nombreux, près de 10 000, rappelle le site 24 Matins.

Le 15 février dernier, un astéroïde de 45 mètres de diamètre a frôlé la Terre. L’astéroïde, d’une masse de 135 000 tonnes baptisé 2012 DA 14, aurait pu anéantir, en cas d’impact, une grande agglomération. "En moyenne, un astéroïde de cette taille s’approche aussi près de la Terre tous les 40 ans et risque d’entrer en collision avec notre planète tous les 1 200 ans", avait alors précisé Donald Yeomans, directeur du bureau du "Near Earth Object" (NEO) du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa lors d’une conférence de presse téléphonique. Mi-février, une pluie de météorites s’était également abattue sur la région de l’Oural,en Russie, faisant plus de 950 blessés.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité