Urgent

Sept Ecoles Techniques interdites à l’ouverture.

Redigé par
Le 9 janvier 2019 à 11:14

L’Institution Nationale chargée du dévéloppement des techniques et professions (WDA), suite à un contrôle effectué dans toutes ses écoles, a déclaré la fermeture de 7 établissements techniquues et professionnels, car il s’est avéré qu’ils ne remplissaient pas les critères d’un enseignement de qualité.

L’insuffisance du matériel, de vieils immeubles, la précarité de l’hygiène, un calendrier inadapté, tels sont quelques-uns des motifs qui ont occasionné leur fermeture.
En plus de ces 7 écoles, 62 autres ont été priées de corriger d’abord ce qui leur avait été reproché, avant qu’il ne leur soit accordé l’autorisation de commencer l’année 2019.

“Certains élèves manquaient le matériel pour la pratique, la précarité de l’hygiène au dortoir, de vieux immeubles, de vieilles toilettes, et bien d’autres qui, à l’évidence, mettent en danger la vie des enfants. C’est donc à cause de cela que nous avons définitivement fermé certaines écoles et accordé à d’autres un délai de deux semaines pour la correction”, a dit Uwamahoro Solange, Directrice Adjointe de la WDA.

Nteziryayo Herman, Directeur du Collège Baptiste de Ngarama (COBANGA) dans le District de Gatsibo, une de ces 7 écoles, n’est pas content de la décision.
“A la base de ce qui nous avait été demandé de corriger, et vu que nous l’avons réalisé à 95%, nous croyons que nous ne devrions pas figurer parmi les 7. Nous souhaiterions qu’ils reviennent nous visiter, apprécier ce que nous avons fait et nous permettre de continuer à donner un enseignement de qualité”, a-t-il dit.

Certains des Directeurs reconnaissent le bien-fondé et l’utilité de ce contrôle mais estiment qu’une fermeture improvisée peut être une source de conflits entre l’école et les élêves.

L’Agent de la WDA chargé des indicateurs d’évaluation, Dr Habimana Theodor, a dit que leur institution ne peut pas permettre le fonctionnement d’une école qui ne remplit pas les critères exigés, car les techniciens dont le pays a besoin sont des techniciens de haut niveau.
“Nous n’avons pas besoin de techniciens-mirages. Nous avons besoin de techniciens capables. Nous ne pouvons donc pas tolérer qu’une école donne la moitié de ce qu’elle devrait donner”, a-t-il averti.
Le contrôle a été effectué dans 341 écoles du 8 octobre au 9 novembre 2018.
Les 7 écoles forcées à la fermeture sont :
1. Solidarity Academy/ Nyarugenge.
2. Karongi TVET School/Karongi.
3. Nyarugunga TVET School/Kicukiro.
4. Kigali TVET School/Gasabo.
5. Kigali International College/Gasabo.
6. College Baptiste de Ngarama (COBANGA)/ Gatsibo.
7. Horizon Technical School/Nyarugenge.

KT


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité