00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Rwandais de Centrafrique : Rapatriés au vu du comportement des RDF

Redigé par IGIHE
Le 29 janvier 2015 à 01:45

Les militaires en mission de maintien de la paix en Centrafrique ont surpris agréablement les réfugiés rwandais établis dans ce pays au point que ces derniers veulent rentrer au bercail. Près pour la rotation Il se dit que malgré le climat d’insécurité qui caractérise ce pays ces derniers temps, ce pays héberge beaucoup de réfugiés rwandais qui se sont déjà intégrés dans les communautés locales.
Ces derniers avancent qu’eux aussi ont été affectés par la confrontation entre Centrafricains seleka islamisants (...)

Les militaires en mission de maintien de la paix en Centrafrique ont surpris agréablement les réfugiés rwandais établis dans ce pays au point que ces derniers veulent rentrer au bercail.

Près pour la rotation}}
Il se dit que malgré le climat d’insécurité qui caractérise ce pays ces derniers temps, ce pays héberge beaucoup de réfugiés rwandais qui se sont déjà intégrés dans les communautés locales.

Ces derniers avancent qu’eux aussi ont été affectés par la confrontation entre Centrafricains seleka islamisants et antibalaka catholicisants. Cependant, affirment-ils, depuis que les Casques Bleus rwandais sont opérationnels en RCA, ils dorment tranquillement à cause de la bravoure et de l’engagement dans le rétablissement de la paix dont ils font montre.

Nous sommes très fiers du comportement brave de nos Casques bleus (rwandais), ont confié à RBA (Rwanda Broadcasting Agency-Ex ORINFOR) les réfugiés rwandais résidant à Bangui, Capitale de RCA.

Anne marie Goumba est une femme-députée au Parlement de transition de Centrafrique.Rwandaise, elle a pour mari d’Abel Goumba, ancien vice-président de ce pays. Tous ses enfants portet des noms kinyarwanda.

"Cela fait trente ans que je réside dans ce pays. Cependant cela ne m’autorise pas à oublier que je suis originaire de Nyanza au Rwanda", a-t-elle confié à RBA.

"Le comportement exemplaire des Casques Bleus rwandais m’a revalorisé davantage. Et puis, tous les résidents rwandais de la place sont fiers d’eux. Vous ne pouvez pas comprendre l’immense service que leur présence nous a apporté. Merci pour le gouvernement rwandais et ses dirigeants civils et militaires", a-t-elle ajouté.

La dame va plus loin et montre que ces Casques Bleus rwandais ne se verront jamais dans des bistrots et bars, encore moins coureurs de jupons, qu’ils sont sobres dans le manger. Voilà ce qui fait notre fierté nous autres Rwandais de Bangui, a-t-il confié n’allant pas à dire que des membres des contingents d’autres nationalités peuvent s’autoriser de manger dans les rues et autres plaisirs.

Harorima Theogene, 20 ans, dont les parents sont originaires de la Province de l’Est est parmi les Rwandais qui affirment que depuis qu’ils vivent avec les Casques Bleus rwandais, ils sont tranquilles. C’est aussi un certain Jean Damascène Rwagasore qui se dit fier de ses frères militaires. "Moi aussi je suis fier d’être Rwandais et des progrès réalisés dans mon pays. D’ici peu je dois rentrer chez moi", a-t-il indiqué.

Mukantabana Sifa originaire du quartier urbain de Nyamirambo/Kigali vient de faire 7 ans à Bangui où elle tient une alimentation.

Elle trouve que le fait que les Casques Bleus rwandais assurent la sécurité de la Présidente de RCA, Mme Samba Panza, "cela me fait gonfler de plaisir d’être Rwandais. Et dire que ce sont ces Rwandais qui veillent à la sécurité de tout Bangui, cela nous honore sérieusement".

Pour le chef de la Sécurité de la Présidence centrafricaine, le Colonel Jules Kogbia, "Nous avons appris beaucoup des Forces Armées Rwandaises. Nous souhaitons initier une coopération bilatérale militaire avec le Rwanda. Au besoin, nous enverrons nos contingents au Rwanda pour se forcer aux techniques de mainten et rétablissement de l’ordre et de la paix et surtout pour la garde rapprochée du Président de la République", a déclaré le colonel.

Le contingent de 850 Casques Bleus rwandais a été décoré de l’ordre du mérité par la présidente centrafricaine Catherine Samba Panza. Sous la direction du Lt-col Jean Paul Karangwa, ils étaient au terme de leur année de mission ce 18 janvier 2015, date à laquelle ils ont été remplacés par un autre contingent.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité