Urgent

Rwanda : Un coup de balai dans les instances décentralisées

Redigé par IGIHE
Le 4 septembre 2019 à 01:45

La politique rwandaise est ainsi faite. Les élus des instances de base sont tenus par des contrats tacites de performance. Partout ça devait se passer comme cela. Mais qu’est ce qui se passe actuellement avec ces démissions en cascade ? Qui téléguide celles-ci ?

Le Ministre de la Bonne Gouvernance, Prof Anastase Shyaka a répondu aux étonnements du public qui voit des élus partir autant qu’ils sont venus de nulle part.

Pour lui, les fonctionnaires qui n’ont pas assez de rendement doivent partir. En d’autres termes, ceux-là qui partent sont conscients qu’ils n’ont pas accompli des attentes de leurs dirigés. Mais qui a provoqué ce mouvement ? Pourquoi maintenant ?

"2019 est une année cruciale. C’est l’année concluant la vision 2020. C’est l’année-milieu de la vision NST2024,( soit 2024, date de la fin du mandat du Président Paul Kagame).Pas de temps à perdre. Chaque district a soif de bonne gouvernance sociale, de dirigeants qui travaillent d’arrache-pied pour asseoir les bonnes conditions de vie et le développement social souhaités par les dirigés", a confié Prof Shyaka.

Le Président Kagame escompte donner à la population rwandaise un bilan tangible pour montrer que son séjour au pouvoir est mérité.

"Rien d’extraordinaire dans tout ceci. C’est une marche normale pour un Rwanda qui tient mordicus à une bonne gouvernance sociale décentralisée, centrée sur le dirigeant capable et efficace promouvant les intérêts du citoyen et le développement du pays", a ajouté Prof Shyaka.

Ainsi ce mercredi 4 septembre,Jean Hermans Butasi le Vice maire affaires sociales , et Tharcisse Niyonzima, secrétaire Exécutif de District Rutsiro, Ouest du pays ont déposé leurs lettres de démission. Les Vices-maires de District Rubavu, Nord Ouest,Janvier Murenzi (Affaires économiques) et Marie Grace Uwampayizina (Affaires sociales) ont demandé de démissionner de leurs postes pour avoir échoué dans l’atteinte des tâches qui leur incombaient.

Curieux de voir ces Vices-maires et les division managers démissionner et voir non inquiétés d’autres agents clés (agronomes, chargés de jeunesse...) de ces districts agricoles à 100%.

Ce coup de balai va-t-il descendre jusqu’aux échelons de secteurs où il sera demandé à chaque agent de produire un rapport hebdomadaire détaillant des activités concrètes et chiffrées réalisées au profit de la population bénéficiaire ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité