Urgent

Rutsiro : On tourne un film inspiré de "Notre Dame du Nil" de Scholastique Mukasonga

Redigé par Olivier Mukwaya
Le 3 novembre 2018 à 01:26

Dans le district de Rutsiro,une équipe de réalisateurs et d’acteurs tourne actuellement un film retraçant l’impact du colonialisme sur le génocide perpétré contre les Tutsis en 1994. Ce film s’inspire de l’oeuvre "Notre Dame du Nil" de l’écrivaine rwandaise Scholastique Mukasonga ; un roman qui a été primée deux fois en 2012 (Prix Renaudot et prix Ahmadou-Kourouma).
De notre correspondant dans le District de Rutsiro Olivier Mukwaya

Ce film qui sera publié par la maison Films du tambour de Marie Legrand et Rani Massalha a mis ensemble divers acteurs de cinéma connus au Rwanda et la chanteuse burundaise Khadja Nin qui incarnera le rôle de la reine.

"Lorsque le livre La Dame du Nil a été publié en 2012, je me suis intéressée à l’histoire du génocide perpétré contre les Tutsi et je me suis engagée à montrer au monde comment ce crime contre l’humanité a été commis et sa génèse", a confié à IGIHE Marie Legrand.

Le film est dirigé par Thierry Albogast, Prix du directeur de la photographie du cinéma européen 1997, avec le film So Lovely et le romancier Atiq Rahimi, le réalisateur, double nationalité française et afghane, prix Goncourt Novembre 2008 pour son roman Syngué sabour .

Atiq Rahimi, le réalisateur du film, a déclaré que le livre de Scholastique Mukasonga lui avait permis de raconter l’histoire du colonialisme à propos du génocide de 1994, l’idée principale du film.

L'écrivaine Scolastique Mukasonga auteure de "Notre Damee du Nil"

"Au moment où se déroulait le génocide des Tutsi du Rwanda en 1994, il y avait une guerre civile en Afghanistan et mon frère, un communiste resté en Afghanistan est un meurtrier. C’est pourquoi je m’intéresse au Rwanda et je sais tout sur ce sujet", a dit Atiq Rahimi, le réalisateur du film.

Le tournage de ce film durera 2 mois et sera en vente en 2019. Il aura coûtéentre 1 million et 800 000 euros. Le même film sera projeté au prochain Festival de Cannes.

L’artiste burundaise Khadja Nin sera également au Rwanda en décembre 2018 pour prendre des images de son role dans le district de Musanze.

Marie Legrand, la réalisatrice du film retraçant les causes profondes du génocide des Tutsi tourné actuellement dans le district de Rutsiro, province de l'Ouest du Rwanda

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité