Urgent

Rusizi : Le Minaloc appelle les jeunes gens a faire preuve d’affection de leurs vieux parents

Redigé par IGIHE
Le 8 octobre 2019 à 12:46

La Journée Internationnale pour les gens en âge de la vieillesse a été célébrée ce dimanche 6 octobre 2019 dans le Secteur Gitambi en District de Rusizi, où les Vieux et les Vieilles ont montré leur gratitude au gouvernement rwandais pour avoir concu des programmes d’accompagnement leurs destines. Les autorites du Ministere de la Bonne gouvernance ont appele les jeunes gens a plus d’affection avec leurs parents ayant atteint l’age de la vieillesse.

Célébrée pour la 19ème fois au Rwanda, alors que le pays compte ½ million de personnes âgées de plus de 65 ans, le thème était, dans tous les Districts, “un travail décent, une voie vers un bon vieillissement”.

“La vie des vieillards, raison d’être de cette journée, était dure. Ils vivaient dans l’isolement, délaissés par leurs familles, dans une pauvreté extrême les poussant dans la mendicité et vers une mort prémâturée”, a dit Ruronona Damascène au nom d’autres Vieux, lors de cette cérémonie.
Il a souhaité enfin que la pension soit réajustée régulièrement en s’adaptant à l’augmentation des prix sur le marché, pour leur permettre une vie décente.

Mme Ingabire Assumpta, Secrétaire Permanente au Ministère de l’Administration Locale, Minaloc, et hôte d’honneur dans cette cérémonie, a rappelé la raison d’être de cette journée et a demandé aux personnees âgées de continuer a toujours servir le pays, par exemple par l’animation des veillées culturelles au cours desquelles ils peuvent apprendre à la jeunesse la langue et la culture. Elle a promis que malgré l’insuffisance des moyens pour atteindre tous les nécessiteux l’Etat fera tout pour les accompagner.

”Nous faisons de notre mieux pour aider les plus nécessiteux et nous continuerons de le faire enfin de leur permettre une vieillesse décente. Nous devons aller puiser à la source pour préserver la culture de bien entretenir nos parents” a-t-elle dit.

Elle a déploré le fait de voir des Vieux qui sollicitent d’entrer dans ces divers programmes d’accompagnement alors qu’ils ont des enfants capables, ou des voisins qu’ils ont jadis aidés. Dans le temps, une personne vivait sa vieillesse en famille. Nous voulons que cette pratique revienne comme l’exige la culture rwandaise”, a-t-elle ajouté.

Elle n’a pas manqué d’encourager les participants à répondre nombreux au programme d’épargne “Ejo Heza” pour mieux assurer leur vieillesse. A cette occasion les plus indigents ont reçu des dons, entre autres 6 genisses, 86 têtes du petit bétail, 26 matelas.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité