Urgent

Rusizi : La Pêche dans le lac Kivu n’est plus une exclusivité des seuls hommes

Redigé par Igihe
Le 9 septembre 2019 à 11:59

Les femmes de l’ilôt Gihaya du Secteur Gihundwe en district Rusizi, Sud Ouest du Rwanda sont fières d’avoir dépassé des mentalités qui leur interdisaient de manier la pagaie et de pêcher dans le lac Kivu.

Elles sont fières de leur gouvernement qui promeut au jour le jour l’égalité de fait entre hommes et femmes rwandais. « Rien ne nous manque. L’art de pagayer et la maîtrise de la pêche. Il est donc normal que nous ne nous sous estimions pas et que les mentalités qui nous immobilisent soient dépassées », a confié fière à Umuseke, Mme Laurence Mukagatare du Village de pêcheurs Budorozi en cellule Gihaya. Laurence n’est pas pêcheure.

Elle prend les produits de pêche, les petits poissons aux pêcheurs de l’ilôt pour les vendre sur le marché de Kamembe. Elle manie sa pagaie et traverse les eaux du lacs pour l’ilôt où elle prend la marchandise dans sa pirogue et, hop, elle retraverse en courant les eaux pour vendre vite sa marchandise.

« Moi, je fais ce business au moment où mon mari s’occupe à d’autres activités également génératrices de revenus. En rentrant le soir, chacun respecte l’autre. Nous nous complétons harmonieusement pour l’intérêt de notre famille », a-t-elle ajouté fière de lutter aux côtés de son mari pour l’honorabilité de sa famille.

« Actuellement, la femme de Rusizi a dépassé certains tabous négatifs. On les voit maçons et aides-maçons sur les toits des maisons entrain de poser la toiture ; chose qui était impensable dans le temps. La femme ne veut plus être confinée dans les rôles de gardiennes de maison et des enfants. Elles veulent participer à la solidité financière de leurs ménages aux côtés de leurs maris », a dit Ephrem Kayumba, maire de District Rusizi satisfait de l’évolution des mentalités des habitants de sa circonscription.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité