Urgent

Rubavu : inauguration d’une crèche au poste frontière Petite Barrière pour nourrissons de mamans marchandes

Redigé par Olivier Mukwaya
Le 12 décembre 2019 à 04:44

La frontière de Rubavu est connue pour être un passage très fréquenté vers Goma, ville frontière du Nord Kivu dans l’Est de la RDC. Ici, les douanes enregistrent chaque jour 45 000 personnes traversant la frontière dans les deux sens. Et 90% d’entre eux sont des femmes. Environ 74% de ces femmes sont des commerçantes et mères qui pratiquent le commerce informel transfrontalier. Elles viennent de voir à leur grande satisfaction une crèche pour leurs nourrissons construite par ADEPE (Action pour le développement du peuple). En traversant la frontière congolaise, elles laissent leurs nourrissons dans la crèche et les récupèrent à leur retour.

Au cours des des années précédentes, ces mamans commerçantes laissaient leurs bébés au poste frontière de la Petite Barrière sans quelqu’un pour subvenir à leurs besoins jusqu’à leur retour.

« J’ai personnellement forcé ma fillette ainée qui a actuellement huit ans d’abandonner l’école pour qu’elle s’occupe de son frère pendant que je suis au Congo pour mon commerce de tomates », déclare Justine Mbonimpa lors d’un entretien avec la presse.

« Nous avions l’habitude de laisser nos enfants quelque part tout près de la frontière avec la RDC avant de la traverser pour Goma. Nous ne pouvons pas cacher cela. Nos enfants n’étaient donc pas en sécurité, mais avec cet ADEPE, nous pouvons maintenant sourire, étant donné que nos enfants seront entre les mains de gardiennes d’enfants professionnelles lorsqu’ils seront là-bas », a noté Laila Nyirabukobwa, mère de deux enfants.

Le centre a été construit en partenariat avec le district de Rubavu et l’organisation « Action pour le développement du peuple » (ADEPE) avec le soutien de l’UNICEF.

Le Centre(ECD) accueille actuellement 169 enfants âgés de moins de six ans et un total de 250 parents dont les enfants fréquentent le centre seront formés sur la parentalité positive, disent les responsables

Selon Zaninka Freya De Clercq, responsable de l’apprentissage précoce, de la parentalité positive, de la protection de l’enfance, du handicap et des besoins spéciaux au Programme national de développement de la petite enfance (NECDP), le gouvernement Rwandais souhaite intensifier les services intégrés de Centre(ECD) pour une croissance et un développement optimaux de tous enfants en collaboration avec différents acteurs.

"En mettant en place ce Centre(ECD) modèle dans la communauté avec des services de nutrition, d’hygiène, de santé, de stimulation précoce, de parentalité positive et d’éducation pour les nourrissons de zéro à un an, nous savons qu’il aura un impact direct sur l’avenir des enfants et des familles", a ajouté Zaninka

Michael Banda, le chef du Programme(ECD) à l’UNICEF Rwanda a réitéré l’importance d’investir dans les premières années de la vie d’un enfant, notant que cela conduit à la réduction de la malnutrition chronique et favorise un comportement sain dans les familles.

Les chiffres du NECDP indiquent que les Centre(ECD) installés partout dans le pays ont presque triplé au cours des deux dernières années, passant de 4000 en 2017 à plus de 11000 aujourd’hui.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité