Urgent

RDC : 6 groupes armés locaux coalisent pour combattre les FDLR et répondre à l’appel du président Tshisekedi

Redigé par 7Sur7CD
Le 18 décembre 2019 à 11:02

Veritable revirement positif pour la securite de la region. Des groupes armes congolais de l’Est de la RDC decident de se coaliser pour combattre les FDLR. Demain, ils feront de meme avec d’autres groupes armes anti rwandais des CNRD et FLN. Et burundais et ugandais. coup de chapeau pour ces Congolais qui comprennent qu’ils doivent prendre en main leurs destinees.

Depuis son accession à la magistrature suprême, le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a toujours tendu la main aux groupes armés longtemps actifs dans l’Est de la République Démocratique du Congo, afin qu’ils participent à la pacification de cette région où la guerre n’en finit pas de faire des victimes.

Pour cette occasion, une plateforme des groupes armées a été créée par 6 groupes, parmi les plus virulents dans l’Est du pays. Après 4 jours des discussions, ils ont décidé de coaliser et de former le Réseau des Patriotes Résistants Congolais (RPRC) depuis le 29 novembre dernier, en prélude d’un dialogue avec le gouvernement Congolais.

Selon nos sources, cette coalition compte soumettre un cahier des charges à l’État congolais lors d’un dialogue annoncé à Kinshasa.

Ils se disent prêts à déposer les armes et affirment être tombés d’accord, « grâce aux points communs qu’ils possèdent », dont celui de la traque et l’éradication de la milice Hutu Rwandaise des Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR), ainsi que, le fait que tous les 6, ne seraient pas de mèche avec les rebelles ADF qui tuent les civils à Beni, si l’on en croit le porte-parole de NDC-R, Désiré Ngabo, qui s’est confié samedi 7 décembre dernier à 7SUR7.CD.

« Nous avons déjà une coalition. On a tous pris les armes pour combattre les FDLR. Nous avons alors trouvé utile de mettre nos forces ensemble pour éradiquer le phénomène FDLR chez nous en attente d’un dialogue annoncé par le gouvernement congolais. Aussi, ensemble nous préparons un cahier de charge à soumettre à l’Etat congolais lors du dialogue », a rapporté à 7SUR7.CD Désiré Ngabo, porte-parole du NDC-R, le groupe moteur de la coalition.

Ce réseau a vu le jour à Bukumbirwa dans le groupement Ikobo, secteur de Wanianga, en territoire de Walikale au Nord-Kivu. Ces groupes armés désormais alliés sont entre autres le Nduma Defense of Congo (NDC-R) de Guidon Shimiray, les Maï-Maï Mazembe UPDI de Kitete Bushu, les Maï-Maï Kifuafua de Delphin Mbaenda, les Maï-Maï Simba de l’UPLD, les Maï-Maï MAC de Mbura Matondi ainsi que les Maï-Maï Raiya Mutomboki Ntoto de Shebi Bazungu.

Certains de ces mouvements rebelles œuvrent dans le Nord et Sud-Kivu pendant que d’autres au Maniema ainsi que dans la toute nouvelle province de la Tshopo.

Article realise le 7 decembre dernier par Glody Murhabazi et Joël Kaseso pour le compte de 7 sur 7 CD


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité