00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Rapport du Secrétaire général de l’ONU sur l’assistance aux survivants du génocide de 1994 (A/66/331)

Redigé par La Rédaction
Le 16 décembre 2011 à 10:43

Ce rapport vise en particulier les orphelins, les veuves et les victimes de violences sexuelles du génocide perpétré contre les Tutsis au Rwanda en 1994.
Le présent rapport fait le point de la situation et analyse les difficultés que l’ONU et ses partenaires rencontrent en ce qui concerne les secours et l’aide à la réadaptation qu’ils apportent aux survivants du génocide qui a eu lieu au Rwanda en 1994.
Dans ses recommandations, le Secrétaire général constate que depuis 1994, le Rwanda a accompli (...)

Ce rapport vise en particulier les orphelins, les veuves et les victimes de violences sexuelles du génocide perpétré contre les Tutsis au Rwanda en 1994.

Le présent rapport fait le point de la situation et analyse les difficultés que l’ONU et ses partenaires rencontrent en ce qui concerne les secours et l’aide à la réadaptation qu’ils apportent aux survivants du génocide qui a eu lieu au Rwanda en 1994.

Dans ses recommandations, le Secrétaire général constate que depuis 1994, le Rwanda a accompli des progrès remarquables dans le domaine de la paix et de la stabilité, qui se sont traduits par de meilleurs résultats économiques ; cependant, le pays devra encore surmonter des difficultés pour préserver ces acquis et atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement en 2015. Le Gouvernement rwandais a fait de la réalisation des objectifs du Millénaire une priorité de son plan directeur, tel qu’il est défini dans la stratégie de développement économique et de réduction de la pauvreté pour la période 2008-2012.

Continuant à faire preuve de leadership et de tenir les rênes des processus de développement, il a mis en place plusieurs mécanismes propres à renforcer l’efficacité de l’aide et la coordination des partenaires de développement, et a créé un environnement favorable à la coopération pour le développement. Dans ces conditions, il y a là pour le système des Nations Unies et, bien sûr, pour les partenaires de développement en général une excellente occasion de soutenir les efforts que fait le Gouvernement.

Le Rwanda ayant été choisi en 2007 comme l’un des huit pays pilotes pour l’initiative « Unis dans l’action », le deuxième Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement devant être mis en œuvre dans le cadre de cette initiative a été élaboré. Cela a permis au système des Nations Unies d’apporter au pays un appui accru, plus cohérent et plus efficace. Le cycle actuel se terminant à la fin 2012, l’équipe de pays des Nations Unies a commencé à planifier l’élaboration du prochain Plan-cadre, elle-même étroitement liée à l’examen de la stratégie de développement économique et de réduction de la pauvreté. Dans ce contexte, l’initiative « Unis dans l’action » a pour objet de garantir un parfait alignement du prochain Plan d’aide au développement des Nations Unies (2013-2017) sur les processus de planification nationale et les priorités exposées dans la deuxième stratégie de développement économique et de réduction de la pauvreté.

Pour favoriser l’autosuffisance et atténuer la pauvreté des victimes du génocide, il demeure essentiel d’aider des groupes à créer des microentreprises ou des petites et moyennes entreprises durables ou à entreprendre d’autres activités génératrices de revenus en renforçant les capacités, en fournissant le microcrédit et en facilitant l’accès aux marchés. Il est aussi indispensable de continuer à appuyer des initiatives spéciales visant à répondre aux besoins de ceux qui souffrent de handicaps mentaux ou physiques résultant de blessures physiques, et d’aider les survivants du génocide qui sont à présent des personnes âgées.

 


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité