00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Procès Kenyatta : demande d’ajournement

Redigé par BBC
Le 8 octobre 2014 à 04:15

Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, est devenu mercredi le premier chef d’Etat à comparaître en cours de mandat devant la Cour pénale internationale.
M. Kenyatta nie les accusations de crimes contre l’humanité liés à son rôle présumé dans les violences post-électorales en 2007.
Le but de l’audience dite "Conférence de mise en état", était sur le renvoi de l’affaire en procès ou sur l’abandon des poursuites contre Kenyatta.
La procureure a demandé un ajournement indéfini jusqu’à ce que le gouvernement (...)

Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, est devenu mercredi le premier chef d’Etat à comparaître en cours de mandat devant la Cour pénale internationale.

M. Kenyatta nie les accusations de crimes contre l’humanité liés à son rôle présumé dans les violences post-électorales en 2007.

Le but de l’audience dite "Conférence de mise en état", était sur le renvoi de l’affaire en procès ou sur l’abandon des poursuites contre Kenyatta.

La procureure a demandé un ajournement indéfini jusqu’à ce que le gouvernement kenyan lui remette des éléments de preuves jugés cruciaux.

L’avocat représentant les victimes des violences a exhorté les juges à ne pas abandonner les poursuites.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité