00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Urgent

Plus de 700 Rwandais à Washington DC pour la commémoration du génocide de 1994

Redigé par Jean-François Isibo
Le 9 avril 2012 à 04:44

Plus de 700 Rwandais et des amis du Rwanda en provenance du Canada et des Etats-Unis d’Amérique se sont retrouvés dimanche à l’Université Georgetown aux USA pour la commémoration du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994.
C’est une veillée qui a commencé le 7 avril à 14 heures jusqu’au 8avril 2012 à 15 heures.
Selon un communiqué émanant de l’Ambassade du Rwanda aux Etats-Unis d’Amérique, les participants ont rendu hommage aux victimes de ce génocide et ont même salué la façon dont les rescapés font (...)


Plus de 700 Rwandais et des amis du Rwanda en provenance du Canada et des Etats-Unis d’Amérique se sont retrouvés dimanche à l’Université Georgetown aux USA pour la commémoration du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994.

C’est une veillée qui a commencé le 7
avril à 14 heures jusqu’au 8avril 2012 à 15 heures.

Selon un communiqué émanant de l’Ambassade
du Rwanda aux Etats-Unis d’Amérique, les participants ont rendu hommage
aux
victimes de ce génocide et ont même salué la façon dont les rescapés
font face
à leurs problèmes quotidiens.

L’Ambassadeur du Rwanda aux USA, James
Kimonyo a rappelé aux participants à cette cérémonie de commémoration du
génocide perpétré contre les Tutsi que cette histoire ne peut être
modifiée parce
que le génocide a été préparé et exécuté par l’Etat.

Il n’a pas manqué
de
souligner que c’est une faute très lourde qui a été commise.

L’Ambassadeur Kimonyo est revenu sur le
thème qui stipule qu’il faut apprendre de par l’histoire en vue de
préparer un
bel avenir. Il a dit que : « Nous devons aller de l’avant de
manière à ne plus tomber dans les erreurs du passé ».

L’invité d’honneur à cette cérémonie,
l’Ambassadeur
Barrie Walkley, envoyé spécial des USA dans la région des Grands Lacs et
du
Congo, s’est réjoui du rôle des rescapés et du gouvernement Rwandais en
essayant toujours de surmonter les problèmes causés par le génocide et
leur a
promis d’être au côté du Rwanda afin de consolider les acquis de ce
pays.

Une des rescapés de ce génocide,
Immaculée Iribagiza est intervenue en ces termes : « Nous voulons
continuer à combattre les négationnistes du génocide ».

Elle a rappelé aux participants que
Jésus n’était pas aimé, mais qu’après sa résurrection, il a dit que
l’homme ne
doit pas être prisonnier tout le temps.

Au cours de cette cérémonie de
commémoration, il y a eu des chansons et des témoignages de différents
rescapés.
Une marche de mémoire a également eu lieu à partir de Washington DC
National
Mall jusqu’au monument de Martin Luther King.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité