Urgent

On encourage materiellement des startups des jeunes innovants

Redigé par igihe
Le 20 mai 2019 à 09:29

La Fondation Famille Segal organisera son premier programme d’initiation de la jeunesse aux differentes carrieres à impact social au Rwanda. Ce programme promeut de jeunes innovants qui conçoivent des solutions aux problèmes les plus impératifs du Rwanda en matière de technologie, d’éducation, de santé, de gestion des déchets et d’agriculture, entre autres.

Le lancement de ce programme a eu lieu le 15 mai dernier à la start-up Westerwelle Haus Kigali.

Certains innovateurs ont brièvement présenté au public leurs travaux dont un laboratoire créé par IIdephonse Mungwarankarama qui incite les enfants à trouver des solutions à l’aide de robots et d’ordinateurs.

Le réseau de sensibilisation a la prevention de formation de caillots de sang dirigé par Christine Ashimwe a fait également partie des autres innovations présentées à cette occasion.

Caroline Numuhire, un agent de ce programme de la Fondation Famille Segal, a déclaré que ce programme a été lancé pour la première fois en 2013 au Malawi, qu’il a, a ce jour, primé plus de 80 jeunes africains les plus innovants.

« Nous identifions les personnes qui apportent des solutions aux problèmes de la communauté. Nous les sélectionnons en fonction de la manière dont l’innovation spécifique répond aux problèmes de la communauté », a-t-elle déclaré.

« Nous travaillons avec elles et nous nous assurons qu’elles obtiennent le soutien et les contacts nécessaires pouvant les aider à avoir un impact sur la communauté. Notre objectif est de renforcer leurs capacités de manière efficace afin qu’un contributeur financier externe puisse travailler avec eux », a-t-elle ajoute.

Numuhire a noté que la stratégie et le modèle de partenariat different selon les innovations, mais que l’objectif principal du programme est d’aider les entrepreneurs à dévélopper leurs systèmes de communication et leurs réseaux, et à mesurer l’impact de leurs activités, ce qui peut permettre de clarifier et d’évaluer leurs tâches.

Elle a ensuite annonce que parmi les personnes ayant postulé en ligne, 14 seulement ont été retenu au Rwanda. Elles participeront à une session de formation qui va les aider a mieux affiner leurs innovations. Elles bénéficieront d’un coaching et seront aidées pour entrer en contact avec les bailleurs de fonds potentiels.

« Nous commencerons la première formation le 11 juin 2019. Ce sera une formation de deux jours pendant lesquels nous ferons un briefing collectif avant de nous entretenir avec les jeunes selectionnes individuellement. L’objectif poursuivi est de les aider a
elaborer leurs plans strategiques, a comprendre l’etendue des besoins techniques pour arriver a monter leurs entreprises", a ajoute Numuhire.

Rosemary Mbabazi, Ministre de la Jeunesse, a exhorté les entrepreneurs sociaux à faire le nécessaire pour avoir un impact sur la société. Elle a ajouté que les entrepreneurs sociaux peuvent avoir un impact sur la société en lançant des initiatives exceptionnelles et en s’approchant des communautés vulnérables.

La Ministre a également conseillé a ces jeunes innovateurs de participer à divers programmes tel le Youth Connect, qui renforcent l’esprit d’entreprise chez les jeunes.
Jusqu’à présent, il existe 622 réseaux de jeunes dans tout le pays. Cette année, ils ont créé environ 8 309 emplois dans le pays.

Elle a également déclaré que le Gouvernement, en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Dévéloppement, s’emploie à permettre aux jeunes de créer des emplois afin d’apporter des solutions à la communauté.

D’autres innovations presentees ce jour-lapar les jeunes incluent : Arts of Gratitude, Imagine We, Augmentation de la génération, Amour et mains, Technologies de transformation de l’esprit, My Green Home, Initiative de Dévéloppement Rural, Rwanda Biosolution Ltd, Saye Company Ltd, Organisation pour les enfants Shenge, Tantine Group et Volta Irrigation.

Avec New Times


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité