Urgent

Objectif 2024 : Electricité pour tous ! Une énorme facture : 900 milliards de francs

Redigé par IGIHE
Le 17 janvier 2020 à 11:17

Le Rwanda a un plan ambitieux ; celui de voir d’ici 2024 tous les ménages de citoyens rwandais entièrement raccordés au réseau national d’électricité. Cela devra coûter quelques 850 millions de dollars, soit 800 milliards de francs rwandais soit 33% de l’actuel budget national annuel.

C’est ce qu’a indiqué Ron Weiss, le DG de REG/Rwanda Energy Group ce mardi 14 janvier alors qu’il annonçait les nouveaux tarifs de coût d’électricité revus à la hausse par rapport aux prix qui avaient été arrêtés en Août dernier.

Un plan ambitieux... des recettes inmportantes aussi

REG indique qu’actuellement 53% des ménages de Rwandais, soit 1.4 million de ménages, sont raccordés à l’électricité. En détail, REG rapporte qu’un million de ménages est abonné au réseau national électrique au moment où 400.000 autres sont raccordés à l’énergie solaire et autres petits barrages hydroélectriques des entrepreneurs privés.

"Il nous est demandé de raccorder en tout et pour tout 2.4 millions de ménages d’ici 2024", a dit Weiss qui dit que beaucoup d’efforts sont concentrés vers la recherche d’où peuvent venir ces fonds.

"A voir les investisseurs qui accourent dans le secteur de production de l’énergie, cet objectif 2024 devra à 100% atteindre ses résultats", a dit Weiss révélant que certains contrats en la matière sont signé, que d’autres sont déjà en cours d’exécution.

Entretemps, RDB/Rwanda Development Board, de son côté, annonce avoir enregistré pour 2019 des investissement d’une valeur de 2.46 milliards de dollars, soit quelques 2300 milliards de francs rwandais. Au nombre de ces investissements, 45% sont relatifs au secteur énergie avec 613 millions $ du Barrage Hydroélectrique RiziziIII, Gasmeth Energy avec 442 millions $ de transformation du Gaz Methane du Kivu en énergie électrique et l’énergie solaire de Nots Solar Lamps avec 72$.

Projets en cours
Le Rwanda veut décidément démarrer son secteur industriel avec une quantité d’énergie nécessaire pour que les industriels actuels et potentiels n’évoquent pas la question de la rareté de l’électricité.

Des projets en cours de réalisation donnent déjà de gros espoirs d’une dynamique industrielle annoncée. Il s’agit de 80 Mw produits de la transformation de la tourbe des marais de l’Akagera, du barrage hydroélectrique de Rusumo avec une puissance installée de 80 Mw, de Ruzizi IV avec 287 Mw.

"L’Objectif est d’arriver à fournir 556 Mw aux unités industrielles et aux ménages de Rwandais", a dit Weiss qui devra justifier par sa capacité, son initiative et sa créativité pourquoi, lui Occidental, a été pressenti par le Gouvernement rwandais pour coordonner les activités de production et de distribution de l’énergie au Rwanda.

Mais ce technocrate s’en fout de la poche du citoyen rwandais. Pour lui, l’obligation de résultat est de produire un système qui se gère soi-même. Le pouvoir d’achat du consommateur ? Il fera tout pour que tout le monde accède aux produits de REG sans considérations pécuniaires. Là, il faut que les pouvoirs publics sachent que pour dynamiser une économie, il faut qu’ils décrètent des prix non prohibitifs.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité