Urgent

Nyamasheke : inquiétude due au manque de paratonnerres.

Redigé par igihe
Le 11 février 2019 à 07:35

Les ouvriers dans différents domaines au Centre polyvalent des ateliers de Nyamasheke disent être inquiétés de travailler dans un lieu dépourvu de paratonnerres car ils s’aident, dans leurs services, de l’électricité et de l’eau, ce qui les exposent au risque de la foudre.

“Il se peut que pendant que quelqu’un rabote le bois à l’aide d’une machine, la pluie tombe et avec elle tous les risques d’être foudroyé. C’est pourquoi ceux qui ont construit ces ateliers auraient dû penser à installer des paratonnerres. C’est une chose terrifiante”, a dit Habimana Emmanuel, un des techniciens.

Le Vice-Maire du District Nyamasheke, chargé des Affaires Economiques, Ntaganira Josue Michel, est de cet avis.
“Ce que nous allons faire c’est nous entretenir avec eux et voir ensemble comment installer des paratonnerres parce que ces gens courent beaucoup de risques. En effet, leurs instruments sont de bons conducteurs d’électricité et peuvent donc leur attirer facilement la foudre. Cela ne nous prendra pas beaucoup de temps pour avoir des paratonneres et nous assurer ainsi de la sécurité des gens”, a-t-il dit.

A côté de ce complexe d’ateliers de Rwesero dans le Secteur de Kagano, se trouve un marché fréquenté par beaucoup de gens. Là aussi des paratonneres s’avèrent indispensables pour la vie des usagers et pour la sécurité de leurs biens.

avec KTpress


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité