Urgent

Nord-Kivu : les FARDC promettent de traquer sans relâche les auteurs d’insécurité

Redigé par IGIHE
Le 30 septembre 2018 à 12:15

Les FARDC ont affirmé dans un communiqué publié vendredi 28 septembre qu’elles vont poursuivre la traque des auteurs de l’insécurité au Nord-Kivu sans relâche.
En ce qui concerne les derniers développements de la situation sécuritaire dans la région de Beni, les FARDC pointent du doigt « des hors la loi en provenance de certains pays voisins qui insécurisent le pays ».
« Les meneurs de ces atrocités et ces tueries sont connues. Ce sont des terroristes internationaux qui se sont installés chez nous, qui (...)

Les FARDC ont affirmé dans un communiqué publié vendredi 28 septembre qu’elles vont poursuivre la traque des auteurs de l’insécurité au Nord-Kivu sans relâche.

En ce qui concerne les derniers développements de la situation sécuritaire dans la région de Beni, les FARDC pointent du doigt « des hors la loi en provenance de certains pays voisins qui insécurisent le pays ».

« Les meneurs de ces atrocités et ces tueries sont connues. Ce sont des terroristes internationaux qui se sont installés chez nous, qui proviennent des différents pays, à savoir l’Ouganda, le Rwanda, le Burundi, le Kenya, la Tanzanie, la République Sud-africaine, le Mozambique, ce sont les gens qui proviennent de ces pays-là, qui sont venus se constituer en terroristes ici chez nous. Et ils sont déjà bel et bien identifiés », a indiqué le major Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole de la 34e région militaire.

Selon lui, les FARDC iront jusqu’au bout des opérations initiées dans la traque de ces groupes armés.

« Ces hors-la-loi ont quitté leurs pays avec comme objectif imposer la violence ici chez nous. Mais qu’à cela ne tienne, ces actes de terroristes posés par ces inciviques n’entameront à rien le morale et la détermination des Forces armées de la République démocratique du Congo, à les poursuivre jusqu’à leur dernier retranchement. Voilà pourquoi, nous promettons à notre population de n’arrêter les opérations qu’avec la mise hors d’état de nuire du dernier terroriste sur le sol congolais », le major Guillaume Ndjike Kaiko.

avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité