Urgent

Ngororero : Les Chefs de Villages ordonnés de dénoncer les violeurs des mineures

Redigé par Igihe
Le 22 février 2019 à 08:21

Les 419 Chefs des villages du District de Ngororero ont été rappelés qu’ils ont le devoir de dialoguer avec les jeunes et leur demander de dénoncer ceux qui violent les mineures qui, souvent, portent des grossesses non désirées.

Durant les 3 dernières années, presque 1000 filles de moins de 18 ans ont porté des grossesses non désirées dans le District de Ngororero. Lors d’une réunion de sensibilisation à la lutte et à la prévention contre ce fléau, le Gouverneur de la Province de l’Ouest, Munyentwali Alphonse, a dit que vu son ampleur, le problème ne doit plus être l’exclusivité des hautes instances administratives et judiciaires du pays mais qu’il faut l’affronter à la base communautaire avec la contribution des chefs des villages/Umudugudu.

“Ce que nous vous demandons c’est de sensibiliser les parents car il arrive que la violence commence à l’intérieur de la famille même, avant que la victime ne porte la grossesse”, a dit le Gouverneur.

Il a dit que ces chefs des villages connaissent les foyers qui ont des contentieux aussi bien que les présumés violeurs des mineures.

Dusabyimana Emmanuel, un des chefs de village, a déploré que les jeunes ne répondent pas aux réunions dites “soirée des parents” où se retrouvent toutes les tranches d’âge.

L’Auditeure Générale du Bureau chargé de veiller au respect et à la mise en pratique de la Parité et la Complémentarité des genres (Gender Monitoring Office, GMO), Mme Rwabuhihi Rose, a dit qu’il est plus facile d’avoir, par le canal des chefs des villages, des informations relatives à la violence sexuelle contre les mineures, car les habitants ont confiance dans ces chefs plus qu’en quiconque d’autre et s’ouvrent donc plus facilement à eux.

Au cours de cette réunion, on a fort blâmé les parents qui se sont désistés de leurs responsabilités d’éduquer leurs enfants et recommandé aux tenants des bars et autres débits de boissons de ne plus accepter l’accès à ceux-ci aux enfants de moins de 18 ans.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité