Urgent

Ngoma/Rukumberi : 150 repentis de crimes de génocide des Tutsi présentent des excuses aux victimes.

Redigé par Bérénice Baragata
Le 25 janvier 2019 à 11:20

“Nous souhaitons qu’ils nous indiquent où se trouvent les corps des nôtres afin qu’ils soient ensevelis dans le respect”, a dit Habimana Raymond, Président de IBUKA dans le Secteur Rukumbeli.

Secteur Rukumberi, District Ngoma : 150 personnes qui ont été jugés, reconnus et plaidé coupables de leurs crimes durant le génocide et finalement libérés au terme de leurs peines, ont présenté leurs excuses auprès des familles des victimes.

Cet évènement a eu lieu ce jeudi dans le Secteur de Rukumberi District de Ngoma, avec l’encadrement d’une organisation évangélique qui opère dans les prisons rwandaises.

Cette organisation a rassemblé et encadré 600 victimes et bourreaux dans ce District dans le cadre de la tolérance mutuelle, du revivre, de la consolidation de la paix et la réconciliation.

« Je me tiens devant vous aujourd’hui pour vous demander pardon de mon implication dans le génocide perpétrés contre les tutsis », a dit publiquement John Baragata, l’un des anciens bourreaux. Lui et ses compères disent que cette parole librement consentie les a libérés du poids de leurs crimes.

« On aimerait que vous nous disiez également où sont les fosses de nos parents, la plupart des survivants ne savent pas encore où ont été jetés leurs parents », leur a dit Raymond Habimana, Président d’Ibuka, appréciant cet effort des bourreaux mais disant néanmoins que le reste à faire par eux est plus important.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité