Urgent

Museveni et Kagame à Luanda se donnent rendez-vous à Gatuna : Retour du climat de confiance

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 3 février 2020 à 01:07

Ce Dimanche 2 février, les Presidents Yoweri Kaguta Museveni d’Uganda et Paul Kagame du Rwanda se sont rencontrés comme annoncé à Luanda où ils ont décidé d’enterrer la hache de guerre.

Sur l’invitation du médiateur Joao Lourenço d’Angola, en présence de Félix Antoine Tshisekedi de la RDC, les deux présidents Kaguta et Kagame ont décidé du retour du climat de sérénité entre les deux pays.

Le communiqué final sanctionnant la rencontre stipule que l’Uganda s’est engagé à, de part la liste fournie par la partie rwandaise, libérer les citoyens rwandais arbitrairement arrêtés en Uganda. Deuxièmement, l’Uganda s’est engagé à cesser tout soutien aux groupes armés dissidents rwandais des FDLR/Forces Démocratiques de Libération du Rwanda et RNC/Rwanda National Congress du Gén. Kayumba Nyamwasa.

Il a été recommandé que les citoyens rwandais et ugandais circulant dans l’un ou l’autre pays doivent voir leurs droits protégés et strictement respectés.

En fin de quoi, les Commissions rogatoires assurant le suivi de ces recommendations doivent être suffisamment actives pour veiller à la stricte applicabilité de celles-ci.

Les deux présidents ont décidé de se rencontrer le 21 février prochain au poste frontière de douane unique de Gatuna. Il est sous entendu que c’est à ce moment-là que les frontières rwando ugandaises seront réouvertes.

Mais aussi cette période signifie que l’Uganda aura libéré tous les 100 citoyens rwandais et que leurs biens saisis ou pillés leur seront rétrocédés. Mais les blessures morales,les droits violentés, les tortures physiques handicapantes ? Pourront-elles connaître un début de détraumatisme ?

Ces trois semaines sont aussi une période probatoire au cours de laquelle les services de renseignements militaires du Président Museveni pourront montrer qu’ils se seront désolidarisés des mouvements armés anti rwandais qu’ils soutiennent jusqu’à leur faciliter le recrutement et la formation des camps d’entrainements dans les Maquis de l’Itombwe et du Minembwe en province congolaise du Sud Kivu.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité