Urgent

Un devoir à accomplir dans un bref délai par la Maire de Muhanga

Redigé par IGIHE
Le 20 janvier 2019 à 03:16

Lors de sa tournée de 6 jours dans les Secteurs du District Muhanga en province du Sud, un groupe des Députés a constaté plusieurs problèmes criants dans le district dont une saleté exagérée. Le Groupe a recommendé à la Maire et à ses collaborateurs de résoudre dans les meilleurs délais.

L’Hon. Ngabitsinze Jean Chrysostome, qui dirigeait la Commission, a lu une liste de 8 pages montrant les problèmes que le Comité Exécutif du District doit résoudre.

• Le Maire du District a promis une vache d’une valeur de 500.000frw à Nyambera Donata du Secteur Rugendabali pour ses inestimables travaux. Elle n’a pas encore reçu cette vache.

• Le non-remboursement des habitants de divers Secteurs pour les dommages causés dans leurs champs suite à la construction du barrage sur Nyabarongo, et non remboursement de compensations pour expropriation de portions de parcelles paysannes pour travaux d’infrastructure.

• Le problème de concubinage dans le Secteur Nyabinoni où les jeunes épouses illégitimes- s’il faut les appeler ainsi- s’accaparent des biens des anciennes épouses régulières de certains paysans du District.

• Une saleté exagérée visible dans les restaurants du Secteur Shyogwe.

• Une boucherie dans une maison d’habitation.

• Une habitante du Secteur Nyarusange, Uwimana Donata, qui devait recevoir 800.000frw et qui n’en a percu que 80.000 pour le remboursement des dommages subis.

• Une dette de plus d’un milliard, vieille de plusieurs années, que la RSSB, ex RAMA, doit à l’Hopital de Kabgayi et à certains Centres de Santé.

Le groupe des Députés a cependant apprécié l’aspect des maisons construites dans le village Munyinya. Les députés ont souhaité qu’elles servent de modèles pour les autres.

Béatrice Uwamariya, Maire du District de Muhanga, a dit que certains des problèmes relèvent du District, d’autres de leurs partenaires. “Nous résoudrons les nôtres et ferons la plaidoirie pour les autres”, a-t-elle dit.

Le Commandant de l’Armée dans les Districts de Kamonyi, Muhanga, Ruhango et Nyanza, Col Joseph Gishayija, a fait observer qu’ils ont, depuis longtemps, demandé aux autorités de base de trouver des solutions à ces problemes, mais en vain. Il a averti qu’une dernière chance leur est accordée mais que si rien n’est fait suivront des sanctions.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité