Urgent

Mme Victoire Ingabire déclare avoir quitté les FDU-Inkingi pour créer UMURINZI

Redigé par IGIHE
Le 10 novembre 2019 à 05:03

La Politicienne Victoire Ingabire Umuhoza, présidente des FDU-Inkingi (Forces Démocratiques Unifiées-Le Pilier) a déclaré au journal Umuseke.rw ce Samedi 9 décembre 2019 se désolidariser de son parti FDU et de fonder un autre qu’elle a dénommé UMURINZI (Gardien).

« Oui j’ai décidé de quitter les FDU-Inkingi. Je viens d’annoncer le nouveau parti que j’ai créé UMURINZI w’Ibyiza, URwanda rwa Twese (Gardien du Patrimoine- Rwanda-Pour-Nous-Tous), a dit Victoire Ingabire se promettant que son nouveau parti se conformera aux lois en vigueur dans le pays car « dans tous les cas vous ne pouvez pas fonder un parti qui ferait fi des lois nationales ».

Se confiant au Umuseke.rw, Victoire a dit que sa décision de quitter les rangs des FDU a été dictée par le fait qu’elle ne pourrait pas continuer à « faire de la politique sur internet avec des gens qui ne sont pas au pays ».

Quelle nouveauté ideologique apporte-t-elle avec son nouveau parti ?
La dame a confié au Umuseke.rw que la ligne idéologique nouvelle différente de celle des FDU est « le parti Umurinzi fera entendre au citoyen qu’il doit participer à la prise de décisions qui le concernent ».
La dame quitte les FDU-Inkingi fichées comme faisant partie de P5, une coalition de mouvements politiques et armés rwandais opérant dans les Hauts Plateaux de l’Itombwe en province RDcongolaise du Sud Kivu voisine du Rwanda.

Des observateurs politiques se demandent si ce départ pourrait être un repli tactique ou si réellement la Dame politicienne sort de ce mouvement politique chapeauté par des rwandais sérieusement soupçonnés de crimes de génocide et crimes contre l’humanité commis au Rwanda au cours du génocide perpétré contre les Tutsi de 1994.

« Même si les politiciens rwandais n’ont pas l’habitude d’écrire des livres décrivant leurs orientations idéologiques et leurs positions sur la marche et la reconstruction de la société rwandaise, cet exercice s’avère d’une haute importance pour la dame Victoire Ingabire pour se faire accepter dans l’arène politique rwandaise. Pourra-t-elle éviter de tremper dans le révisionnisme du génocide des Tutsi ? L’on sait sa position de double génocide qui lui a valu un long séjour en prison. La clé de son admission revient à confesser publiquement qu’elle renonce aux idées négationnistes du génocide des Tutsi telles que professées par les FDU. Pour le reste, elle ne sera pas la première à faire acte de contrition et réinsérée dans la vie publique et sociale rwandaise », a confié à Igihe.com un fin observateur de la scène politique rwandaise qui a requis l’anonymat.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité