Urgent

Minimex visitee par la ministre britannique pour l’Afrique, recoit un fonds de 3 millions USD

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 7 avril 2019 à 10:25

Ce samedi 6 avril 19, l’industrie de transformation du mais, MINIMEX, a eu l’honneur d’être visitée par la Ministre britannique pour les affaires africaines, Harriet Baldwin, et la ministre rwandaise de l’Agriculture, Gérardine Mukeshimana. Les deux ministres étaient en compagnie de Chris Isaac, Directeur du Fonds britannique dit AgDevCo. Ce fonds appuyé par la UK Aid (Agence Britannique d’Aide Internationale), vient d’accorder un fonds de 3 millions de dollars à MINIMEX pour restructurer son entreprise et atteindre de nouveaux sommets de sa production.

Felicien Mutalikanwa, PDG de Minimex ltd

Minimex Ltd est une usine de transformation du mais. Elle est située sur la route Kigali- Kabuga presqu’au niveau de l’embranchement menant vers le quartier Ndera, Est de la Ville de Kigali. Elle produit 144 tonnes de farine de mais par jour soit 6 tonnes de l’heure, indique Moise Ndayisenga qui fait office de Quality Control Officer de l’Usine. La production actuelle de cette usine va jusqu’à 40.000 tonnes de farine par an. On n’oublie de dire qu’un tonnage moyen de BRAN (aliment pour betail) est aussi produit par cette usine.

« Nous apprécions le financement qu’AgDevCo vient d’accorder à Minimex. Avec ce fonds, Minimex pourra quadrupler sa production qui contribuera à plus de sécurité alimentaire des citoyens rwandais », a dit la Ministre Géraldine Mukeshimana appréciant le mode opératoire de Minimex qui est méticuleuse dans l’élimination de l’Aflatoxine dans ses produits céréaliers.

« Nous apprécions au plus haut point la qualité des produits de Minimex soucieuse de respecter les normes requises dans la chaine de production de ses produits », a ajouté Mme la Ministre invitant les autres producteurs de farine de mais à suivre l’exemple de Minimex.

de gauche a droite, la ministre britannique Henriett Baldwin pour l'Afrique et Geraldine Mukeshimana (Agriculture)

La Ministre britannique pour les Affaires Africaines, Harriet Baldwin, l’invitée d’honneur de Minimex pour ce samedi 6 avril 19 a loué le projet de financement de MINIMEX par AgDevCo.

« UK Aid (Département Britannique d’Aide Internationale) a établi un partenariat renforcé avec AgDevCo. UK Aid est fière de voir AgDevCo opérer son troisième investissement au Rwanda avec MINIMEX », a dit la Ministre Harriet faisant allusion au fait qu’antérieurement AgDevCo a aussi accordé des fonds de 1 million de dollars à Kigali Farms spécialisée dans la fabrication de produits à base de champignons et 1.5 million de dollars à UZIMA, une autre entreprise locale de production de poulets et d’œufs.
« Nous nous engageons à appuyer les efforts des entreprises alimentaires. Si celles-ci montrent une santé financière suffisantes, elles attireront d’autres hommes d’affaires et des investissements dans le secteur », a dit Chris, Directeur d’AgDevCo promettant d’investir plus de 10 millions de dollars dans cette affaire pour les dix prochaines années.

Une visite guidee

« Nous sommes ici pour longtemps et promettons à Minimex de continuer son expansion jusqu’à satisfaire tous les besoins alimentaires des Rwandais », a-t-il ajouté fier de la santé économique de cette usine de farine de mais ayant commencé en 2002 avec un capital de 500 millions de francs et qui, au fur et à mesure qu’il a acquis de nouveaux actionnaires dont MMI (Military Medical Insurance) et la BRD (Banque Rwandaise de Développement), a grandi pour voir ses affaires et sa stature atteindre un capital de 6 milliards de francs.

« La clé de la réussite de tout ceci, c’est juste avoir un esprit patriotique. Il faut savoir et vouloir satisfaire les besoins primaires des citoyens. L’alimentation en est une. Nous offrons des produits fortifiés. Nous sommes très méticuleux quant au processus de fabrication de nos produits répondant aux standards internationaux de consommation », a dit M. Félicien Mutalikanwa, le principal actionnaire et CEO de l’entreprise.

« Nos produits sont scientifiquement et techniquement vérifiés. Ils peuvent être un peu chers sur le marché. Cela se comprend parce que la farine que nous produisons est fortifiée pour répondre aux besoins de santé de nos consommateurs. », a dit Mutalikanwa montrant son côté patriote en s’acquittant scrupuleusement de verser la TVA à l’Office Rwandais des Recettes, la RRA.

Chris Isaac, Directeur de AgDevCo promet d'accompagner MINIMEX pour atteindre ses hauts sommets de production
Les visiteurs qui accompagnent les deux ministres
Les visiteurs suivent les explications du Directeurs de l'Usine. Ici tout est electronique. Seul un agent qualifie assure la surveillance des machines
Une tuyauterie etagee par ou passe la farine de mais produite
L'Usine en question

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité