00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Minaloc et FARG : détournements, mégestion du Fonds d’assistance aux Rescapés

Redigé par Ndj
Le 24 mars 2014 à 11:55

Devant la Commission Politique et Promotion des genres, la Secrétaire d’Etat aux Affaires Sociales près le MINALOC, Dr Alvera Mukabaramba, ainsi que Théophile Ruberangeyo, Secrétaire Exécutif de FARG (Fonds d’Assistance aux Rescapés du Génocide) sont convoqués ce 22 mars 2014 pour s’expliquer sur le rapport de l’Ombudsman publié qui montre des erreurs dans le mode d’opération du Fonds.
Le contrôle du FARG a été conduit par l’Office de l’Ombudsman d’octobre 2012 à Avril 2013. Il est fait état de matériel (...)

Devant la Commission Politique et Promotion des genres, la Secrétaire d’Etat aux Affaires Sociales près le MINALOC, Dr Alvera Mukabaramba, ainsi que Théophile Ruberangeyo, Secrétaire Exécutif de FARG (Fonds d’Assistance aux Rescapés du Génocide) sont convoqués ce 22 mars 2014 pour s’expliquer sur le rapport de l’Ombudsman publié qui montre des erreurs dans le mode d’opération du Fonds.

Le contrôle du FARG a été conduit par l’Office de l’Ombudsman d’octobre 2012 à Avril 2013. Il est fait état de matériel scolaire destiné aux enfants assistés par le FARG qui sont séquestrés dans les offices de districts sans qu’ils soient distribués aux bénéficiaires.

Bien plus, le rapport en question montre que sur les fonds 130.783.706 Frw alloués, le FARG ne sait pas justifier les dépenses de 86.854.947 Frw au moment où il n’explique pas non plus comment il n’a pas pu payer les dettes se montant à 41,810,138 Frw au profits des établissements secondaires de 9 districts.

« Actuellement FARG ne distribue aux élèves que des matelas seulement. Mais quand nous avons su qu’il y a des matériels scolaires distribués par FARG qui restent dans certains districts, nous avons instruit ces districts de les distribuer aux enfants assistés par FARG et qui fréquentent les 9 et 12YBE de la place. En principe, s’il en reste quelques matériels non distribués cela est un manquement du District », s’est ainsi expliquée Dr Alvera.

Théophile a complété la Ministre disant que ce matériel qui devait être distribué aux enfants en 2011 consistait en stylos et cahiers, que les dysfonctionnements dans la distribution du matériel scolaire a commencé à s’observer en 2005. Pour ce qui est des établissements qui se plaignent du non remboursement de fonds utilisés au profit des élèves assistés par FARG, les deux personnalités disent qu’aucun établissement n’a réclamé son dû.

Pour ce qui est des montants dégagés par le Rapport de l’Office de l’Ombudsman, les deux personnalités disent qu’elles n’en savent rien surtout que le rapport reste muet quant aux dates de leur consommation.

Des rescapés sans habitations, 20 plus tard

Le Rapport montre également que le Gouvernement a mis dans le Fonds quelques 19.319.788.805 Frs destinés à la construction d’habitations pour rescapés indigents alors que quelques 2.800 familles nécessiteuses n’ont pas encore bénéficié de ce fonds entre 1998 et 2012.

Pour s’expliquer sur ce point, le ministre a simplement dit que les chiffres du rapport sont autres que ceux que son ministère détient, que ce rapport ne dit pas ce qui est déjà accompli par le Ministère dans ce secteur.

Pour la ministre, le rapport n’est pas précis car là où il est spécifié qu’il a été prévu 19 milliards de francs pour le programme Abri pour rescapés, le ministère par le biais du FARG a distribué 21 milliards. Elle ajoute qu’avec l’an 2010, une liste a été dressée en deux catégories : Ceux pour qui on devra entreprendre les travaux de rénovation de leurs habitations et d’autres pour qui, il faut élever des constructions entières.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité