Urgent

Me Kavaruganda encourage les présumés combattants du RNC à la cooperation avec la justice au cours de leur procès

Redigé par IGIHE
Le 5 octobre 2019 à 09:18

Le Président du Barreau rwandais des Avocats, Me Julien-Gustave Kavaruganda, a dit que les avocats qu’il diirige sont prêts à assurer la défense des présumés complices de la Rwanda National Congress, RNC, du Général dissident Kayumba Nyamwasa, mais il leur est demandé de ne pas compliquer leurs défenseurs, surtout si on tient compte de la lourdeur des chefs d’accusation.

Les 25 présumés complices du RNC, dont Retraité Major Habib Mudasiru, ont déclaré à la Cour qu’ils ont besoin d’Avocats mais qu’ils n’ont pas de moyens financiers.

“Le fait d’avoir vu dans la presse qu’ils ont besoin d’une assistance juridique gratuite ne suffit pas. Nous avons besoin d’une lettre de demande officielle, rédigée soit par les services pénitenciers, l’intéressé lui-même s’il est en détention surveillée, ou par le Juge s’il estime que l’accusé a besoin d’une assistance juridique et qu’il est sans moyens de se la payer”, a dit Me Kavaruganda.

Au cas où il leur sera demandé d’assurer leur défense conformément à ce que prévoit la Loi, sans doute que les accusés en bénéficieront, a-t-il dit, tout en leur demandant de coopérer avec la justice et d’éviter de décourager leurs défenseurs.

Me Kavaruganda a dit que le Barreau qu’il préside a déjà assuré gratuitement la défense, dans un passé très récent, de deux personnes présumées coupables de fautes lourdes, de terrorisme et de complicité avec les FDLR, saisis en République Démocratique du Congo, RDC, plus connus sous les noms de La Forge Fils Bazeye et Sankara.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité