Urgent

Mbandaka : la CNDH sensibilise les élèves sur les libertés publiques

Redigé par IGIHE
Le 8 novembre 2018 à 08:54

A Mbandaka, l’antenne urbaine de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) à l’Equateur sensibilisent les jeunes élèves sur les libertés publiques en collaboration avec le bureau conjoint des Nations unies aux Droits de l’Homme. Cette initiative poursuit l’objectif d’éveiller la conscience des jeunes afin de leur permettre de connaitre les libertés publiques et de ne pas en abuser lors de la prochaine campagne électorale.
La sensibilisation a débuté le lundi 6 novembre à l’institut Bakusu, (...)

A Mbandaka, l’antenne urbaine de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) à l’Equateur sensibilisent les jeunes élèves sur les libertés publiques en collaboration avec le bureau conjoint des Nations unies aux Droits de l’Homme. Cette initiative poursuit l’objectif d’éveiller la conscience des jeunes afin de leur permettre de connaitre les libertés publiques et de ne pas en abuser lors de la prochaine campagne électorale.

La sensibilisation a débuté le lundi 6 novembre à l’institut Bakusu, au centre-ville de Mbandaka. Elle cible plusieurs jeunes de la ville, pour les préserver des manipulations politiciennes lors de la période de campagne, a indiqué le chef d’antenne urbaine de la CNDH, Joseph-Leader Yangi.

« Bientôt, on va lancer la campagne (…), nous ne voulons pas que cette jeunesse participe sans savoir le pourquoi. Parce qu’au finish, c’est celle-ci qui est victime des arrestations, des tueries. Pour éviter ces incidents nous avons voulu que ces jeunes soient informés de leurs droits, mais aussi qu’ils doivent manifester dans le respect de la loi », a dit M. Yangi.

Environ trois cents élèves finalistes de l’institut Bakusu ont pris part à cette sensibilisation. Certains ont apprécié la découverte de leurs droits et surtout comment les réclamer.

« Je viens de retenir mes droits que j’ignorais ; Nous avons le droit de réclamer nos droits, la liberté de manifestation, et de respecter aussi les droits des autres. Et quand nos droits sont violés, nous devons aussi demander auprès de la CNDH, de nous orienter là où on peut réclamer nos droits », a résumé un élève à la fin de cette séance.

Un ‘’Guide pratique des libertés publiques en période électorale’’ a été distribué aux participants pour renforcer leurs connaissances dans ce domaine.

avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité