Urgent

Maintien de la paix : la RNP opère une rotation au Sud-Soudan.

Redigé par igihe
Le 30 avril 2019 à 12:44

Un contingent de 160 Officiers de Police relevant de l’Unité de Police constituée du Rwanda est rentré, ce lundi 29 avril 2019, après avoir accompli son service d’un an dans le cadre de la mission de maintien de la paix des Nations Unies au Soudan du Sud.

Dirigé par le Commissaire de Police Adjoint Emmanuel Karasi, le contingent est arrivé à l’Aéroport International de Kigali le soir du 29 avril 2019 vers 23 heures.
ls ont été reçus par CP John Bosco Kabera, Commissaire chargé des Relations Publiques et des Médias et Porte-parole de la Police Nationale du Rwanda.

Kabera a remercié le contingent pour son service désintéressé et courageux, son professionnalisme et d’avoir été de bons ambassadeurs du Rwanda.
Dans une interview accordée à la presse, Karasi a defini leur mandat au Sud-Soudan : « Nous étions chargés d’assurer la sécurité, en particulier celle des réfugiés, et de mener des patrouilles dans la ville de Juba. »
"Nous sommes heureux parce que, quand vous rentrez dans votre pays après avoir bien accompli votre devoir, rien ne peut vous empêcher de vous sentir heureux"

Ils ont été remplacés par un autre contingent, parti le matin de ce 29 avril 2019.
Ce contingent se compose de 160 Policiers et est dirigé par le Commissaire de Police Adjoint, Claude Tembo, et sera chargé de la Protection des civils, du personnel des Nations Unies, de la sécurité des installations clés et de l’assistance humanitaire.

Félix Namuhoranye, Inspecteur Général Adjoint de la Police (DIGP) chargé des opérations, lors de la réunion d’information préalable au déploiement, les a exhortés à être "l’espoir et la sécurité de ceux qui sont sous votre protection".

« Vous allez au Sud-Soudan pour travailler avec d’autres forces de maintien de la paix. Faites preuve d’esprit d’équipe et exprimez l’espoir des civils dans leurs communautés et dans les camps de déplacés internes. Votre présence devrait leur permettre de se sentir en sécurité », a déclaré DIGP Namuhoranye.

« Votre mandat d’un an devrait être exempt d’incidents comme les autres contingents qui vous ont précédés. C’est un devoir pour lequel vous avez été formés et que vous êtes prêts à assumer, qui exige un maximum de discipline, de professionnalisme, de respect des supérieurs et de la diversité culturelle », at-il ajouté.

Il leur a demandé de faire preuve de neutralité, de se trouver au bon endroit au bon moment, de respecter la chaîne de commandement, l’uniformité, et de planifier tous les scénarios possibles pour éviter toute erreur pouvant entraîner des "incidents graves".

« Ce pour quoi vous êtes déployés est dans l’intérêt du pays, une tâche qui nécessite de mettre en pratique ce que vous avez appris à faire avec concentration, détermination et résilience. Le moins que vous puissiez faire est de garder propre le nom de la RNP et du Rwanda en général, où que vous vous trouviez », leur a-t-il recommandé.

Le Rwanda compte plus de 1 000 casques bleus de la Police déployés dans les missions de l’ONU au Soudan, en Haïti, au Soudan du Sud et en République Centrafricaine, ce qui en fait le deuxième pays contributeur au maintien de la paix.

Source : New Times


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité