00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Livre pour tous : Carole Karemera, de l’artiste au promoteur culturel

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 24 décembre 2014 à 02:36

Le Rwanda culturel reprend ses activités avec une ONG locale dénommée Ishyo Arts qui propose et offre aux citoyens rwandais et autres résidents des alternatives de loisirs culturels. Aujourd’hui, cette ONG propose un livre. Demain ce sera des espaces culturels entiers de libre expression et d’épanouissement citoyens qui pourront être bâtis.
Ishyo Arts est une ONG de droit rwandais qui se destine à promouvoir le goût de la lecture parmi les Rwandais. Cette ONG est logée au sein de l’Ecole (...)

Le Rwanda culturel reprend ses activités avec une ONG locale dénommée Ishyo Arts qui propose et offre aux citoyens rwandais et autres résidents des alternatives de loisirs culturels. Aujourd’hui, cette ONG propose un livre. Demain ce sera des espaces culturels entiers de libre expression et d’épanouissement citoyens qui pourront être bâtis.

Ishyo Arts est une ONG de droit rwandais qui se destine à promouvoir le goût de la lecture parmi les Rwandais. Cette ONG est logée au sein de l’Ecole Internationale de Kigali dans le quartier de Kimihurura en Ville de Kigali/Rwanda.

L’actrice Carole Karemera a trouvé une autre lutte idéale dans la vie du Rwandais : lui apprendre le goût de la lecture.

Carole Karemera est la présidente de cette ONG. Ancienne actrice de cinéma, elle a un idéal : cultiver le goût de la lecture parmi les citoyens rwandais. Elle et son équipe sont animées d’un esprit combatif pour faire poindre un citoyen rwandais de type nouveau capable de dépasser son actuel univers culturel étroitement rwandais.

« Avec LITTAFCAR (Littératures d’Afriques et des Caraïbes) avec qui nous avons un partenariat rapproché, nous organisons des cafés et des caravanes du livre au cours desquels les écrivains venant de tous les horizons culturels rencontrent leurs lecteurs. Ici, nous visons la perception de la diversité culturelle pour un épanouissement chez les citoyens qui deviennent des hommes nouveaux imprégnés de la tolérance, de l’estime d’autrui et de la compréhension mutuelle », a indiqué Carole Karemera, ancienne actrice de cinéma qui s’est convertie en une missionnaire culturelle au Rwanda.

La tâche lui est-elle difficile dans un environnement culturel rwandais bien branché sur le numérique ? Un aménagement linguistique rwandais déséquilibré au profit de l’anglais est-il un défi insurmontable pour l’équipe Ishyo Arts ?
Apparemment rien de cela ne l’émeut. Ce qui est important c’est que les Rwandais aient le goût de la lecture. Pour cela, la bibliothèque Espace Madiba avec ses 5.000 volumes sert de start up d’un vaste projet national.

« Nous avons au moins 4 partenaires qui sponsorisent nos projets. A part cette bibliothèque, nous entendons relancer le projet BiblioBus avec l’année prochaine 2015 à partir de février. Ce n’est pas tout ! Notre objectif est d’offrir un livre de lecture à chaque citoyen rwandais dans son District, dans son Secteur. Pour ce faire, nous adoptons une démarche en escalier. D’abord un Bibliobus par province, véritable bibliothèque mobile régulière. Ensuite nous arriverons à installer une bibliothèque dans chaque district », a confié Carole confiante de réaliser son noble projet consistant à offrir au citoyen rwandais des horizons culturels variés qui enrichissent sa conscience et font de lui un homme nouveau capable de bien percevoir et agir rationnellement sur son environnement immédiat.

Déclamation des passages d’un livre au cours d’un Café littéraire

Ce projet Espaces de Lecture vient à point nommé. Il accompagne une certaine volonté politique qui veut que le citoyen rwandais aille à la quête de son auto réalisation. Ouvrir un citoyen à la culture par le livre et l’image lui permet de faire la synthèse des expériences et modes de vie d’ailleurs tout en opérant intellectuellement une sorte d’adaptation créative.
Cette jeune femme artiste, Carole Karemera, à travers son projet d’accessibilité du livre au citoyen, des outils apporte un outil essentiel à l’apprentissage populaire à la culture de la démocratie.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité