Urgent

Les Sénateurs recommandent au Ministère des Finances d’améliorer le contrôle des dépenses publiques.

Redigé par igihe
Le 20 mai 2019 à 12:42

Ce vendredi 17 mai 2019 par des membres de la Commission Senatoriale de l’Economie et Finance ont organisé une séance d’analyse du Rapport de l’Auditeur Général, AG, pour l’exercice 2017-2018. A l’issue de la seance, ils ont recommande au Ministère des Finances et de la Planification de surveiller de près la façon dont les fonds publics sont dépensés.

A la surprise des Législateurs et de l’Auditeur Général, des cas de dépenses irrégulières de fonds publics ainsi que de mauvaise gestion des marchés publics ont continué de caractériser la gestion des finances publiques.

Lorsque les Sénateurs ont rencontré l’AG Obadiah Biraro, certains d’entre eux se sont demandé si le Ministère des Finances ne ferait pas mieux de travailler plus étroitement avec les comptables de chaque institution gouvernementale, afin de réduire les erreurs de gestion des fonds publics.

Le Sénateur Evariste Bizimana a déclaré que parmi les stratégies que le Sénat peut utiliser pour assurer une gestion adéquate des finances publiques, une d’elles serait d’engager les Comptables du Ministère des Finances dans le suivi de leurs travaux.
Il a ajouté que le Ministère des Finances devrait alerter chaque mois les responsables en chef du budget de différentes institutions et leur indiquer ce qu’il faut pour améliorer leur gestion financière.

Entre autres irrégularités, le Rapport de l’AG pour l’exercice 2017-2018 indiquait que des fonds publics s’élevant à plus de 5,6 milliards frw ont été gaspillés ou escroqués.
Les dépenses irrégulières se présentent sous la forme de dépenses non financées, de dépenses partiellement financées, de dépenses inutiles, de dépenses non autorisées et de fonds détournés ou utilisés frauduleusement.

Le rapport de l’AG a également recensé des cas persistants de contrats retardés et abandonnés dans des entités publiques, avec un total de 86 contrats évalués à plus de 143 milliards frw rapportés comme retardés ou abandonnés.
Biraro a dit aux Sénateurs qu’il était nécessaire d’évaluer la valeur obtenue des fonds publics investis dans chaque activité gouvernementale si l’on voulait que la stratégie de transformation du pays soit réalisée.

« Nous avons besoin d’un bon rapport qualité-prix », a-t-il déclaré.
Il a averti que l’incompétence, l’insouciance et la négligence font partie des attitudes dangereuses de certains fonctionnaires qui n’ont pas rendu compte des fonds publics qu’ils ont la responsabilité de gérer au nom du Gouvernement et des citoyens.

M. Biraro avait informé le Parlement, le mois dernier qu’une légère amélioration avait été apportée à la gestion des fonds publics par rapport à il y a quelques années.
Mais il a également appelé à une plus grande diligence dans la mise en œuvre de ses recommandations par les entités auditées, en expliquant que la conformité est de rigueur pour améliorer la gestion des finances publiques (GFP).


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité