Urgent

Les PME rwandaises veulent réunir 24 milliards de frw au Sommet continental SANKALP

Redigé par IGIHE
Le 27 février 2020 à 10:33

Dix petites et moyennes entreprises (PME) rwandaises présenteront, pour la deuxième fois, des opportunités de financement lors du Sommet de Sankalp où elles chercheront à réunir 24 milliards de frw.

Annoncé comme l’un des plus grands événements africains pour réunir des capitaux, le forum Sankalp attire des investisseurs les plus importants et les entreprises les plus prometteuses et les plus performantes du continent.

Dix PMEs rwandaises engagées dans le domaine des énergies, l’agriculture et la finance vont devoir présenter leurs opportunités d’investissement à Nairobi, au Kenya, du 27 au 28 février 2020.

L’édition 2019 du Forum avait attiré plus de 440 entrepreneurs dans les domaines de la santé, de l’agriculture, de l’énergie et des technologies financières, entre autres secteurs.

Les participants du Rwanda sont soutenus par l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) dans le cadre de son projet Feed the Future Rwanda - NGURIZA NSHORE en collaboration avec le Rwanda Development Board (RDB).

Selon les responsables, la participation vise en partie à donner aux entreprises rwandaises l’occasion d’approcher des fonds d’investissement privés qui offrent des crédits et des fonds.

Il vise également à aider le Rwanda à devenir une destination d’investissement régionale de premier plan.

Selon Mark Rostal, Responsable de NGURIZA NSHORE Project, un événement spécial a été organisé en marge du Sommet pour les PMEs rwandaises afin de rencontrer des investisseurs. Jusqu’à présent, environ 75 investisseurs ont manifesté leur intérêt à participer.

Il y aura également une session où les hommes d’affaires rwandais répondront aux questions des investisseurs concernant l’investissement au Rwanda.
Francine Munyaneza, fondatrice et PDG de Munyax Eco, une entreprise d’énergie solaire, est l’un des grands entrepreneurs rwandais.

« C’est toujours un grand défi pour les PME d’obtenir le financement et c’est vraiment une bonne occasion pour nous d’apprendre à chercher de l’argent »,
a-t-elle dit.

Elle a déclaré que son entreprise a besoin de 750 000 $ (plus de 700 millions de frw), qu’elle prévoit dépenser en grande partie pour améliorer les compétences de ses employés.

Julie Igiraneza, Directrice Générale de Masaka Creamery, a déclaré qu’elle recherchait des capitaux pour investir dans les nouvelles technologies ainsi que pour développer son entreprise.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité