Urgent

Les humoristes kigalois font le tour des bars, les brasseurs locaux en profitent

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 8 décembre 2019 à 05:15

Ce vendredi 6 decembre 2019. les humoristes Clapton Kibonge, Joshua et compagnie ont donne rendez vous a leurs fans dans un bar Chez Dodos de Kacyiru sur la route Utexrwa. L’organisation de leurs spectacles est sponsorisee par le brasseur SKOL Lager.

Ici on se detend tout en sifflant sa biere Skol.
Il est rapporte que ces artistes viennent de se produire dans quelques dix bars de la capitale tout en faisant la publicite des breuvages SKOL.
Vont-ils epanouir davantage leurs talents en se faisant caresser par les entrepreneurs qui font la publicite des produits dopant l’esprit ?
Mais en l’absence des temples de culture, que peuvent-ils faire ? Comment peuvent-ils garder leurs tresors spirituels ?

Les autorites rwandaises actuelles, dans leur obsession de voir la societe rwandaise changer du tout au tout, croient que ces changements sont essentiellement economiques materiels. Aussi, des infrastructures immobilieres, industrielles et routieres prennent-t-elles toutes leurs energies.

Reflechir et concevoir la politique culturelle
Or, il est important de promouvoir des infrastructures culturelles pour mieux faconner un citoyen rwandais parfaitement conscient de sa facon de vivre et de penser de facon rationnelle et dialectique.
Les diverses disciplines artistiques et sportives devraient etre promues par l’Etat rwandais qui mettrait un grand prix. Dans une societe post genocide comme le Rwanda, pour refonder la societe, point n’est besoin de sermons du pretre, du pasteur ou de l’Imam. Cet opium du peuple marche de facon superficielle.

Des infrastructures culturelles impactent sur les profonds changements sociaux
Quoi de plus constructif que de voir un citoyen attable sur une terrasse entrain de feuilleter son livre ou son journal ? Les plaisirs culturels comme aller au theatre ou au cinema publics convoquent dans l’esprit du citoyen, des sentiments d’humanisme profonds. Ils debloquent en lui des energies, des initiatives et creativites ; bref des dispositions nouvelles de travail creatif au point que les changements profonds dont reve le Rwanda deviennent une realite dans un bref delai. Mais helas, les planificateurs de l’economie rwandaise semblent regarder ailleurs plutot que de conscientiser les investisseurs a entreprendre la construction des theatres, des stades, des cinemas...


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité