Urgent

Les habitants de Musanze identifient leurs assaillants en FDLR

Redigé par Igihe
Le 7 octobre 2019 à 05:59

Les instances de l’ordre et de la sécurité rwandaises ont fait défiler 5 assaillants qui ont attaqué et tué 14 paisibles habitants du Secteur Kinigi en District Musanze au Nord du Pays ce vendredi 4 octobre2019.

Un assaillant capturé par les citoyens de Kinigi eux-mêmes

Ces 5 jeunes gens arrêtés par les organes de sécurité disent eux mêmes qu’ils étaient au nombre de 45 au moment de l’attaque à partir de l’Est de la RDC, qu’ils ont été recrutés par les FDLR/Forces Démocratiques de Libération du Rwanda à partir de l’Uganda. Leur objectif est de prendre le pouvoir à Kigali, ont-ils dit.

Leur attaque a eu lieu dans un centre de négoce Kajagari de Kinigi. Ils ont attaqué à la houe usagée et à la lave volcanique qu’ils frappaient à mort à la tête de leurs victimes.

Dans cette région militaire commandée par le gén. Jean Michel Afrika, les forces de l’ordre ont immédiatement rappliqué sur les lieux du crimes pour secourir les citoyens et pourchasser les assaillants pour en capturer 5 d’entre eux.

19 assaillants tués sur le coup

Ceux-ci sont immédiatement passés aux aveux. Emmanuel Hakizimana, originaire de District Kirehe dit avoir été recruté par les FDLR en mars 2018 après un long contours d’Uganda jusqu’en RDC (Est).
"Ils nous ont promis de belles choses à notre victoire : de l’argent, de belles villas, voitures...", a confié Emmanuel aux agents de sécurité.

Ils sont partis 45 du lieudit Nyabanila dans l’Est de la RDC armés de 38 fusils dont 2 mitrailleuses. Ils se sont introduits au Rwanda à partir des volcans sous le commandement du Major Gavana dunom de Elie Nshmiyimana ou Cassien Nshimiyimana, a dit Emmanuel Hakizimana ne maîtrisant pas les noms de son commandant.

Le briefing avant l’action ?
"Nous avons été briefé que nous devrions prendre le pays. Nous étions une éuipe d’éclaireurs. Le gros des troupes était resté un peu derrière. C’est une opération combinée des éléments des FDLR-FOCA, RUD-Urunana et RNC", a dit Hakizimana qui continue ses confidences.

"Après avoir pillé les habitants de Kinigi, nous sommes allés dans la forêt manger notre butin. Les forces de l’ordre nous ont alors encerclés et ont commencé à tirer sur nous", a-t-il ajouté.

Cinq capturés par lesforces de l'ordre

Un autre capturé est Théoneste Habumukiza de Rugengabare en District de Burera. C’est un lauréat du School of Finance et Banking option Assurance de l’Université du Rwanda. Il a voulu faire son master’s en Assurance à Makerere Uganda.

"Très vite, j’ai été détourné de mon objectif par un riche homme d’affaires qui m’a filé un filon intéressant : le commerce des minerais à partir de Walikale, dans l’Est de la RDC. Pourtant le voyage fait avec lui s’est terminé dans un camp des RUD-Urunana (Rassemblement pour l’Unité et la Démocratie), a confié Théoneste.

Un autre jeune homme, Alex Ndayisaba,23 ans, originaire de Secteur Cyuve du District Musanze dit lui aussi avoir été leurré par un autre recruteur des FDLR déguisé en homme d’affaire à Kampala. Direction : les mines d’or et de coltan de Walikale. Il s’est retrouvé dans le camp des FDLR.

"Comme ils projettaient d’attaquer à partir de Cyanika, proche de chez nous, je me disais qu’il allait m’être facile de leur fausser compagnie et de retourner chez moi", a dit Alex qui confie que leur commandant Gavana est un illuminé qu’il dit commander à partir des instructions que lui donne son Dieu.

Le porte-parole de la Police Nationale, CP Jean Bosco Kabera, a déclaré que 19 assaillants ont perdu la vie, que dans le cadre de la Community Policing, la coopération avec les habitants continue pour arrêter tous les autres assaillants.

Cette attaque vient-elle remettre les pendules à zéro dans les accords de Paix signés récemment entre le Rwanda et l’Uganda, surtout que ces accords stipulent que les deux pays doivent se garder de soutenir les mouvements armés qui tentent de destabiliser son voisin ?

Tout ne peut que dépendre de l’attitude du gouvernement ugandais face à cet incident qui montre parfaitement que l’Uganda offre une arrière base nécessaire aux mouvements des dissidents rwandais.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité