Urgent

Les fondateurs d’ ACEDI Mataba rejettent la déclaration d’appropriation de l’école par Fabien Neretse

Redigé par IGIHE
Le 6 décembre 2019 à 10:11

L’Association ACEDI Mataba est propriétaire du Lycée Saint Alain de Mataba et d’un TVET Mataba batis dans le district de Gakenke en secteur Mataba. Les sociétaires fondateurs de ces écoles rejettent la conception selon laquelle ces réalisations sont attribuées au sieur Fabien Neretse comparaissant devant les tribunaux belges.

Les membres fondateurs de cette école Lycée de Mataba dont les fermiers agricoles de Mataba disent avoir lutté et contribué financièrement à la construction de cette école en plein dans le rural. Ils rapportent qu’ils en avait marre de voir leurs enfants à la fin de leur cycle primaire, étaient bloqués car la plupart d’entre eux ne passaient pas avec satisfaction le test leur permettant de passer dans le secondaire.

Comparaissant devant la cour d’Assises de Bruxelles pour répondre des crimes de génocide dont il est accusé, les autres fondateurs de ACEDI Mataba qui restent au pays confient avoir été désagréablement surpris d’entendre des déclarations selon quoi l’Ecole Lycée Saint Alain Mataba appartient à Fabien Neretse. Ils auraient voulu entendre que l’Ecole appartient aux fondateurs y compris Neretse, rapportent les membres.

Alfred Nzubahimpfura,73 ans, l’un des 50 membres fondateurs de l’école en 1989 confie au Source Post :

"En ce moment de la mise sur pied de l’école, j’ai dû vendre mes trois boeufs pour 45,000 Frw. Il me manquait 5.000 autres francs pour compléter la contribution de 50.000 exigée à chaque membre fondateur. J’ai dû les emprunter à une association de mutualité à laquelle j’appartenais. J’ai fait tout cela par esprit de compétitivité et d’excellence pour ma région de Mataba. Je voulais aussi que mes enfants fréquentent une école secondaire du coin sans devoir faire de longues distances. Quand nous causons entre fondateurs et que nous entendons dire que l’école appartient à Fabien Neretse, nous avons l’impression qu’on nous prend notre bien. Cela nous fait mal de l’entendre de cette voix".

Le nouveau représentant Légal de l’école, Théoneste Musabyimana, lui aussi trouve que cette façon de travestir la vérité cause dommage aux fondateurs de l’école.
"Les statuts fondateurs de l’association et de l’école montrent bien une liste de 50 membres fondateurs de l’Ecole qui ont donné des parts égales. Je ne vois pas d’où partent les gens pour attribuer cette école à Neretse", a dit le nouveau Représentant légal de l’école élu en mars dernier.

Les fondateurs de cette école et ses Représents légaux successifs évaluent les conséquences de cette fausse appropriation de l’école au profit de Neretse. Ils préviennent qu’au cas où des parties civiles seraient constituées et demanderaient réparation des torts causés par Neretse une fois qu’il serait reconnu coupable des crimes de génocide des Tutsi du Rwanda dont il est poursuivi,ils intenteraient une action en justice pour que l’école ne fasse pas partie des biens de sieur Neretse.

"Nous pourrions présenter les statuts fondateurs de l’école dans ce cas-là", a confié Nzubahimfura.

ACEDI Mataba (Association pour la Culture, l’Education et le Développement Intégré de Mataba) a opéré des changements visibles dans le développement de ce Secteur Mataba situé dans l’ex-sous-Préfecture de Ndusu/Ruhengeri. C’est un Groupe scolaire imposant avec 658 élèves qui y fréquentent.

Il est rapporté qu’à son lancement en 1989, l’école avait pour Représentants Légaux Fabien Neretse et l’ancien Sénateur Nzirasanaho.

Avec Source Post


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité