Urgent

Les Casques Bleus rwandais au Soudan du Sud partagent leur expérience.

Redigé par igihe
Le 9 mai 2019 à 09:39

Les soldats rwandais affectés au maintien de la paix au Soudan du Sud ont organisé, mercredi 8 mai 2019, une réunion du Réseau des Femmes de Police des Nations Unies, visant à examiner les problèmes rencontrés par les femmes dans les conflits.

La réunion a été organisée par l’Unité de Police n ° 3 (RWAFPU-3), à prédominance féminine, qui sert dans le cadre de la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS).

Des Officiers Femmes du Service de la Police Nationale du Soudan du Sud (SSNPS) ont également assisté à la reunion, tenue au Camp de base du RWAFPU-3 à Juba.

Selon le Commissaire Adjoint de la Police (ACP) Teddy Ruyenzi, Commandant du Contingent RWAFPU-3, la réunion a porté sur des questions concernant les Femmes Officiers de Police, la protection de leurs homologues féminines dans des pays déchirés par la guerre, et la lutte contre les crimes auxquels les femmes sont confrontées.

Elle a expliqué que les femmes rwandaises chargées du maintien de la paix partageaient également des connaissances et des compétences avec leurs collègues du Soudan du Sud pour « améliorer leur traitement des affaires de violence sexuelle et sexiste, de victimes et d’autres problèmes liés au genre.

« En tant que Policières, nous sommes mieux placées pour comprendre et mieux parler aux femmes victimes », a déclaré ACP Ruyenzi.

Le Commissaire de Police de la MINUSS, Unaisi Lutu Vuniwaqa, qui a présidé la réunion, les a remerciés de s’être réunis pour défendre les droits des femmes.
Il a appelé à un renforcement des relations de travail entre les Femmes Soldats de la Paix et la Police sud-soudanaise.

La Colle Laura Paul Dipi du SSNPS a également exprimé sa détermination à améliorer encore leurs services en contribuant à la paix et au rétablissement de l’état de droit.
Le Colonel Dipi a déclaré que les Officiers de Police du Soudan du Sud avaient le privilège de bénéficier de l’expérience leurs homologues.

« Certains d’entre nous ont eu la chance d’être formés et de partager leur expérience avec des Officiers de Police de pays tels que le Rwanda. De telles expériences nous aident à nous perfectionner dans nos tâches, en particulier celles qui concernent les femmes », a déclaré le Colonel Dipi.

Le Rwanda, a-t-elle dit, a beaucoup accompli en matière de promotion et d’intégration des femmes dans la Police et constitue un exemple à suivre.
Le Rwanda compte le plus grand nombre de Femmes Officiers de Police aux Nations Unies et est le troisième pays fournisseur de contingents.

Source:New Times


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité