00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Les Belges Didier Reynders et Alexandre de Croo en visite de travail à Kigali et Bujumbura

Redigé par NDJ
Le 4 janvier 2015 à 04:28

Les Ministres belges Didier Reynders, Vice Premier et Affaires étrangères, de même que Alexandre de Croo à la Coopération au Développement vont commencer ce lundi 5 janvier une visite de travail de 4 jours à Kigali (Rwanda) et à Bujumbura (Burundi).
Officiellement, il est question de questions de coopération entre la Belgique et ses anciennes colonies.
Le déplacement de Didier Reynders a une autre signification car il suit de près le développement de la situation sécuritaire des Pays des grands (...)


Les Ministres belges Didier Reynders, Vice Premier et Affaires étrangères, de même que Alexandre de Croo à la Coopération au Développement vont commencer ce lundi 5 janvier une visite de travail de 4 jours à Kigali (Rwanda) et à Bujumbura (Burundi).

Officiellement, il est question de questions de coopération entre la Belgique et ses anciennes colonies.

Le déplacement de Didier Reynders a une autre signification car il suit de près le développement de la situation sécuritaire des Pays des grands Lacs. Il est prévu que ces ministres vont rencontrer les membres du gouvernement des deux pays et ceux de la société civile.

Une attention particulière sera donnée aux problèmes de la mise en action des Accords d’Addis Abbeba signés par les onze pays membres de l’ICGLR (Conférence Internationale sur la Sécurité de la Région des G-L) à propos du rétablissement de la paix dans l’est de la RDC.

Beaucoup de questions pendantes à la reconduction de l’aide au développement que la Belgique accorde à ses anciennes colonies vont également être discutées. Des analystes de la question trouvent que la question des Fdlr qui ne désarment pas pourrait être également à l’agenda.

On connaît le point de vue belge qui n’épouse pas nécessairement celui du Rwanda en la matière au point que ces ministres peuvent venir avec dans leur cagnotte un assortiment de conditions qui ne sont pas pour plaire aux deux régimes.

Au Burundi, il sera question de recommander à Pierre Nkurunziza le non tripatouillage de l’article de la constitution qui prescrit uniquement deux mandats successifs pour le séjour au fauteuil présidentiel.

Le quotidien belge en ligne 7 sur 7 montre indirectement que les deux ministres tiennent à imposer leurs conditions assujetties à l’octroi de l’aide au développement :

"Ce sera l’occasion de faire le point sur le partenariat belgo-rwandais et belgo-burundais, sur nos programmes de coopération "mais aussi sur nos relations bilatérales au sens large, que nous souhaitons consolider", a-t-on expliqué samedi aux Affaires étrangères.

Pour la diplomatie belge, ce partenariat implique également un dialogue sur les questions de gouvernance, tant socio-économique que politique, alors que se profilent des élections générales au Burundi en 2015 et que le second septennat du président rwandais Paul Kagame se termine en 2017. Le fait que les ministres des Affaires étrangères et de la Coopération effectuent cette visite ensemble montre que ces deux aspects sont intimement liés, a souligné le porte-parole des Affaires étrangères, Hendrik Vandevelde".


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité