Urgent

Les actionnaires d’I & M Bank se partagent les 3 milliards frw de dividendes.

Redigé par
Le 24 mai 2019 à 12:18

Les performances de la I & M Bank Rwanda se répercutent sur ses actionnaires mais aussi sur la vie de l’agriculteur et du commerçant en passant par l’appui aux Petites et Moyennes Entreprises, PME, contribuant ainsi au dévéloppement socio-économique du pays.

Bill Irwin, Président du Conseil d’Administration, a déclaré aux actionnaires que chaque action leur rapporterait 5,91 frw, contre 5,16 frw de l’année dernière, soit une augmentation de 14% de dividende découlant de celle du chiffre d’affaires de la Banque en 2018.

En effet la Banque a réalisé un bénéfice net de 7,5 milliards frw, avec une hausse de 14,6% enregistrée par rapport à 6,5 milliards frw en 2017.
L’examen des résultats révèle une performance positive pour tous les indices financiers, le total des dépôts de la Banque atteignant 230 milliards frw, enregistrant une croissance de 10,4% par rapport à 209 milliards en décembre 2017, tandis que le portefeuille de prêts affichait une croissance de 15,4%, au 31 décembre 2018.

Robin C Bairstow, Directeur Général, a déclaré aux actionnaires que, puisque le versement des dividendes représentait 40% du total du bénéfice, le reste (60%) sera consacré à la croissance de l’entreprise.

Répondant à des questions sur la manière dont la Banque se conformera aux nouvelles directives de la Banque Nationale du Rwanda, BNR, en matière de réglementation exigeant que toutes les banques commerciales augmentent leur capital minimum à 20 milliards frw, il a déclaré que la leur est en mesure de s’y conformer.

Bairstow a déclaré que le nouveau règlement ne peut perturber aucunément les performances de la Banque, compte tenu du délai imparti pour la mise en conformité, et du fait que la Banque a conservé des bénéfices d’un montant de 39 milliards frw, suffisants pour que la Banque se conforme à l’exigence de la BNR.

Faustin Byishimo, Directeur Exécutif, a indiqué que la Banque continuerait à travailler avec les Petites et Moyennes Entreprises (PME), en particulier celles des secteurs de l’agriculture et du commerce.

En ce qui concerne les PME, la Banque a obtenu l’année dernière un prêt de 10 milions $ de la Société Financière Internationale, une branche privée de la Banque Mondiale, renforçant ainsi sa capacité de prêt aux PME. A la fin de l’année dernière, la Banque avait opéré 3000 prêts aux PME, d’une valeur de 20 milliards de frw.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité