Urgent

Le Sénat recommende à la FDA de veiller à la qualité des produits alimentaires Made in Rwanda

Redigé par Bérénice
Le 22 mars 2019 à 10:17

Le Senat rwandais a recommandé à la FDA (Food and Drugs Authority) de mettre en place une procédure rigoureuse et accélérer afin de garantir le respect des normes en matière de production de boissons alcoolisées et de jus de fruits entre autre les boissons à base de banane.

Cette recommandation a été décidée ce Mercredi 20 Mars 2019 alors que le Comité sénatorial permanent des affaires étrangères, de la coopération et de la sécurité présentait son rapport sur le respect de la réglementation et la normalisation en matière de production de boissons à base de bananes et d’autres cultures.

La FDA rwandaise a été créée le 2 février 2018 avec le mandat de faire respecter la réglementation concernant les médicaments à usage humain et vétérinaire, les vaccins et autres produits biologiques, les aliments transformés, les poisons, les cosmétiques médicamentés, les dispositifs médicaux, les substances chimiques à usage domestique, le tabac et les produits à base de tabac.

Bien que le Rwanda Standards Board (RSB) offre des certifications standards aux fabricants de jus et des vins, il ne fait pas le suivi régulièrement pour déterminer si les entreprises respectent les exigences de qualité, d’où la nécessité des services de la FDA, selon les sénateurs.

Dans d’autres cas, après avoir obtenu leur certification, certains fabricants réduisent la quantité de jus de banane et la remplacent par du sucre, ce qui, selon les sénateurs, constitue une menace pour la santé des consommateurs.

« Les étiquettes utilisées n’indiquent pas le pourcentage ni le taux des ingrédients tels que le jus de banane, le sucre et l’eau contenus dans ces boissons », a relevé Jeanne d’Arc Mukakalisa, vice-présidente du Comité.

« De plus, les aflatoxines, des toxines produites par certains champignons trouvés dans les cultures ou résultant de mauvaises manipulations après la récolte, présentent un risque car elles peuvent provoquer une maladie du foie ou un cancer », a averti le sénateur Emmanuel Bajyana, estimant nécessaires l’équipement en laboratoires de ces unités de productions pour une qualité assurée de ces produits alimentaires.

Le Sénat estime que le suivi de la mise en œuvre de cette recommandation sur la qualité de produits des unités de production agro alimentaire peut aider à résoudre le problème observé à l’époque et garantir une sécurité alimentaire des Rwandais.

Le comité a commencé l’évaluation le 15 janvier 2019 et a visité 38 usines de traitement de la banane dans 15 districts du pays.

Le Rwanda Standards Board (RSB) a sur sa liste 140 usines fabriquant des boissons à base de banane. En juin 2018, 53 produits de bananes et boissons similaires avaient été certifiés par RSB.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité