Urgent

Le Rwanda lance la vaccination contre le virus Ebola pour son personnel de santé.

Redigé par IGIHE
Le 8 avril 2019 à 12:01

Le Ministère de la Santé a lancé une campagne contre le virus Ebola dans le cadre de laquelle les agents de santé et les agents de santé de première ligne seront immunisés contre le virus.

Cette mesure vise à empêcher les travailleurs de la santé de contracter le virus s’ils doivent traiter avec des patients qui en sont atteints.
Cette annonce intervient après une réunion du Cabinet, tenu mercredi 3 avril 2019, qui a approuvé l’utilisation du vaccin contre le virus de la stomatite vésiculaire, un médicament expérimental destiné à la protection contre le virus.

Dr Diane Gashumba, Ministre de la Santé, a déclaré, ce vendredi 5 avril 2019 que, bien que le Rwanda ne soit pas infecté par le virus Ebola, la vaccination est nécessaire du fait que l’épidémie persiste dans la RDC voisine.

En RD Congo, 1087 personnes ont été infectées par le virus et 60% d’entre elles sont décédées, tandis que 370 ont été traitées et gueries.
Le vaccin a été donné au Rwanda par Merck, une société pharmaceutique américaine qui l’a développé. Ce soutien a été transmis par l’intermédiaire de l’Organisation mondiale de la santé. On estime qu’il vaut environ 1 milliard de dollars.

La campagne de vaccination commencera le 15 avril 2019 et durera cinq mois. Elle couvrera 15 Districts qui, selon les médecins, sont plus susceptibles d’être atteinte de l’épidémie.
Il s’agit de Nyarugenge, Gasabo, Kicukiro, Rubavu, Rutsiro, Nyamasheke, Musanze, Nyabihu, Burera, Gicumbi, Nyagatare, Karongi, Bugesera, Nyanza et Rusizi.

Jean Baptiste Mazarati, Responsable des services cliniques au Rwanda Biomedical Center, a déclaré que plus de 8 000 travailleurs de la santé et de première ligne ont montré qu’ils étaient prêts à se faire vacciner.

Mazarati, qui est également le leader des efforts de vaccination, a déclaré que les médicaments disponibles pouvaient accueillir 3000 personnes.
Le vaccin, encore à être autorisé, s’est avéré très protecteur contre la souche Zaïre du virus Ebola a l’occasion d’un essai. Il a été utilisé dans la Province de l’Équateur en République Démocratique du Congo, de mai à juillet 2018.

Même s’il n’a pas encore reçu la licence commerciale recommandée par le Groupe consultatif stratégique d’experts sur la vaccination, le vaccin est fourni pour un « usage compassionnel » afin de lutter efficacement contre la maladie due au virus Ebola en cours dans la Province du Nord-Kivu en RD Congo.

Environ 10 000 personnes ont été vaccinées avec ce vaccin en RD Congo et dans d’autres pays, notamment en Afrique de l’Ouest, victimes de l’épidémie il y a quelques années. Le Dr Gashumba a exhorté les citoyens à partager toute information au cas où ils suspecteraient des signes de l’épidémie.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité