Urgent

Le PSP élit un nouveau comité directeur mais ne sait pas se muer en parti d’intellectuels

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 16 décembre 2019 à 02:05

Le PSP/Parti de la Solidarité et du Progrès a renouvelé son Comité Directeur National. Cela se passait ce dimanche 15 décembre 2019 à Kigali.

Le congres electoral du PSP

Un certain Alphonse Nkubana a remporté le siège de Président du Parti sécondé par deux vice-présidents Nsengiyumva Isidore et Florence Nyiramahirwe. La secrétaire générale élue a été Florence Mukangwije tandis que le Trésorier du parti est Emmanuel Ntakirutimana.

Les élections de ce dimanche ont été suivies par des observateurs venus du NFPO/Forum de Concertation des Partis Politiques Agréés dans le Pays. Ceux-ci ont apprécié le caractère hautement démocratique qui les a caractérisées. Le nouveau président qui remplace Mme Phoëbe Nirere était secrétaire général du parti avant ces élections. Il a collecté 101 voix soit 80% et Phoëbe qui avait tenu à replacer sa candidature a pu avoir 20 voix soit 15%.

Des observateurs venus du Frum de concertation des partis Politiques agrees au pays (NFPO)

Mais quelle est l’idéologie de ce parti de petite taille ?
« Au cours de ces ci-devant cinq ans de mandat, nous allons mettre beaucoup d’efforts dans la sensibilisation populaire aux valeurs de solidarité, de justice et de développement durable », a dit le Nouveau Président qui n’a pas dévoilé les stratégies que le parti mettra en place pour arriver à ses objectifs.
Il a confié à la presse que parmi les réalisations du parti au cours de ce mandat écoulé, il est inclus la campagne de sensibilisation des femmes rwandaises à bien faire le lit et à préparer des repas complets à leurs enfants pour qu’ils grandissent sainement. Pauvres réalisations, dites-vous ?

Le n0ouveau comite directeur national du PSP

Sécheresse idéologique
Bah ! C’est normal. Ces petits partis croient qu’ils doivent adopter la formule assembliste et populiste comme celle du FPR au lieu de se comprendre et prendre le temps d’organiser des journées idéologiques pour faire comprendre à leurs adhérents le sens qu’ils donnent à cette notion de Solidarité et de Développement durable. Comme la Justice est l’un des motto du PSP, ce parti n’a pas été capable de faire un bilan de la justice rendue dans le pays et pouvoir montrer ses forces, ses manquements et ses faiblesses.

Se muer en un parti d’intellectuels
Le PSP avec ses 11.000 adhérents, autant que d’autres partis de petit calibre ne comprend pas dans quelle mesure il peut impulser une nouvelle tendance politique au Rwanda en adoptant un plan de recherche scientifique se basant sur son idéologie de Justice-Solidarité- développement durable.
De tels travaux scientifiques sur l’état de la solidarité au sein de la société rwandaise, sur les entraves au développement durable … cela aidera le PSP qui se fera respecter comme un parti ayant donné sa contribution aux changements de mentalité et d’attitudes de la société rwandaise.

Le nouveau president du PSP, Alphonse Nkubana
Nsengiyumva Isidore , Premier VicePresident

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité