Urgent

Le présumé génocidaire rwandais abbé W. Munyeshyaka dit une messe d’adieu pour le négationniste feu Pierre Péan

Redigé par IGIHE
Le 2 août 2019 à 10:25

L’écrivain et journaliste français Pierre Péan qui s’était fait une marque de fabrique avec ses écrits négationnistes sur le génocide des Tutsi du Rwanda de 1994 s’est éteint le 25 juillet dernier. Ses funérailles ont été organisées quelque part à Bouffémont avec une messe d’adieu où le boucher de la Paroisse Sainte Famille du Centre Ville Kigali a tenu à participer en signe de solidarité des idéologies négationnistes qu’a professé le défunt journaliste-écrivain notamment dans son "Noires Fureurs, Blancs Menteurs".

L’Abbé Wenceslas Munyeshyaka a, par sa présence à ces obsèques organisées ce 31 juillet, accusé une France judiciaire officielle noyée dans un immobilisme et un conservatisme idéologique qui entend protéger des présumés génociaires rwandais séjournant en France et sur qui pendent les mandats d’arrêt internationaux.

Un dégel des relations franco rwandaises impossible

Il est rapporté que les funérailles de l’écrivan journaliste Pierre Péan ont pris des allures d’une rencontre des négationnistes du génocide des Tutsi. Il y a été vu des négationnistes rwando belges tristement connus dont un certain Matata d’une ONG de droit belge CLIIR (Centre de Lutte contre l’Impunité et l’Injustice au Rwanda) et un ancien ministre rwandais JMV Ndagijimana.

Abbé Munyeshyaka a toujours bénéficié de solides appuis écclésiastiques et judiciaires français au point que les mandats d’arrêt émis par le TPIR-Arusha ont été comme une épée dan l’eau. La condamnation à vie après un procès par contumance de la justice traditionnelle rwandaise Gacaca semble ne pas avoir inquiété les offficiels français qui n’ont pas voulu comprendre la gravité des crimes de génocide dont le viol et autres dont il a été accusé.

Le dégel des relations franco rwandaises peut-il évoluer du moment que cette France judiciaire semble ne pas être coopérative quant à aux centaines d’affaires judiciaires que cette France fait semblant d’ignorer ou pour lesquelles, elle affiche un immobilisme décapant ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité